Blog menu
12 mai 2021
Nos conseils vétérinaires

Qu’est-ce que le Milpro ?

Le Milpro est un comprimé vermifuge qui agit contre les vers cestodes et nématodes chez le chien et le chat. Tout comme le Milbactor, ce traitement est la version générique du Milbemax. C’est un vermifuge dit à large spectre puisqu’il est efficace contre plus d’une dizaine de variétés de vers et notamment le ténia et le dirofilaria immitis, responsable de la dirofilariose, une maladie qui touche le coeur des chiens et des chats, surtout dans les zones humides abritant des moustiques.

Qu’est-ce que le Milpro ?

Quelle est l’efficacité du Milpro contre les vers ? 

Le Milpro contient deux principe actifs : le praziquantel, principe actif majeur du vermifuge, et la milbémycine oxime. Leur rôle est de tuer les vers, ainsi que les ténias, ascaris, ankylostomes, trichures qui seront ensuite expulsés par le système digestif de votre chien ou de votre chat. Le plus souvent par les selles et plus rarement par des vomissements, ces derniers pouvant survenir si votre animal abrite beaucoup de parasites. Le traitement possède aussi un goût de viande, ce qui facilite son administration.

Le Milpro : précautions d’emploi

milpro chat

Tout comme le Milbemax,  le Milpro peut occasionner des dommages au système nerveux de certaines races de chien, entraînant, dans certains cas, la paralysie voire la mort. En effet, certaines espèces de canidés subissent une mutation du gène MDR1 qui entraîne un dysfonctionnement de la protéine MDR1-PGP. Elle devient incapable d’expulser les molécules toxiques hors du système nerveux central des chiens concernés. Selon les spécialistes, les races suivantes présenteraient un fort risque de mutation du gène MDR1 à hauteur de :

  • 45% des colleys;
  • 11% des bergers australiens;
  • 10% des shetlands;
  • 1% des bergers blancs suisses.

 Les borders collies, les bobtails et les bergers allemands sont aussi touchés, dans une moindre part, ainsi que les animaux croisés avec des specimens des races citées plus haut. Aucune espèce de chat n’est concernée par ce risque.

Milpro : les effets secondaires possibles

Même si votre animal n’est pas à risque, demandez conseil à votre vétérinaire qui est le seul habilité à vous délivrer une ordonnance pour le Milpro. Du côté des effets secondaires, certains ont été observés après l’administration du vermifuge comme des vomissements, de la diarrhée, une léthargie, des tremblements ou une hyper salivation. Ils sont rares et généralement sans danger. Si vous avez la moindre inquiétude adressez-vous à votre vétérinaire.

Quelle quantité de Milpro donner à son animal ? 

La quantité de comprimés à administrer à votre chat ou à votre chien varie selon son poids. Pour un chiot ou un petit chien, donnez un demi comprimé de Milpro petit chien s’il pèse entre 500 grammes et un kilo, un comprimé entre 1 et 5 kg et deux entre 5 et 10 kg. Pour un chien de plus de 5 kg, donnez un comprimé de Milpro grand chien entre 5 et 25 kg, deux entre 25 et 50 kg et trois entre 50 et 75 kg.

Pour les chats :

  • Un demi comprimé de Milpro chaton /petit chat entre 500 grammes et 1 kg et un entre 1 et 2 kg.
  • Un demi comprimé de Milpro chat entre 2 et 4 kg, un entre 4 et 8 kg et un et demi entre 8 et 12 kg.

Ce traitement vermifuge ne doit pas être donné aux chiots et aux chatons de moins de 500 grammes et de moins de six semaines pour les chats et de moins de deux semaines pour les chiens.  

Comment donner Milpro à son chien ou à son chat ? 

Grâce à son goût de viande, il est très facile de donner Milpro dans la pâtée ou les croquettes de votre chien  ou de votre chat. Veillez à donner ce vermifuge en même temps qu’une prise de nourriture pour favoriser l’efficacité du produit. Lavez-vous les mains après avoir touché le comprimé.

Concernant la fréquence d’administration, pour les chiens il est conseillé de vermifuger les chiots toutes les deux semaines jusqu’à huit semaines. Puis tous les mois jusqu’à six mois et quatre fois par an pour les chiens adultes. Une chienne qui allaite doit être traitée en même temps que ses chiots. Ces fréquences n’étant qu’indicatives, demandez conseil à votre vétérinaire.

Existe-t-il des alternatives sans ordonnance au Milpro ? 

En France, les vermifuges sont seulement disponibles sur ordonnance, après une prescription vétérinaire. En parallèle, pour aider votre animal à améliorer sa flore intestinale, vous pouvez acheter des probiotiques et compléments alimentaires pour chat  et chien sans ordonnance. En effet, l’administration d’un traitement vermifuge peut être éprouvante pour le système digestif de certains animaux qui sont porteurs de nombreux vers et parasites.

Vetostorevous propose

Votre avis sur cet article