Blog menu
21 mai 2021
Nos conseils vétérinaires

Mon chat a la diarrhée : comment le soulager ?

La diarrhée du chat se manifeste par des des selles très molles, voire liquides, à l’odeur nauséabonde. Si cette maladie est le plus souvent bénigne, à part si les selles sont accompagnées de sang ou que la diarrhée devient chronique, il faut traiter votre chat en conséquence. Il doit observer une diète pendant 24 heures et boire régulièrement. Vous pouvez aussi l'aider avec des compléments alimentaires spéciaux.

Mon chat a la diarrhée : comment le soulager ?

Traiter la diarrhée

En cas de diarrhée, mettez votre chat à la diète pendant 24 heures. Le lendemain, redonnez-lui sa nourriture habituelle en plus petite quantité. Vous pouvez aussi l’aider avec des compléments alimentaires.  Veillez à toujours laisser de l’eau à disposition de l’animal et assurez-vous que ce dernier boive régulièrement pour éviter tout risque de déshydratation. Si la diarrhée persiste plus de 48 heures ou si du sang est présent dans les selles, emmenez-le chez le vétérinaire.

Les différentes causes de diarrhée

Soigner la diarrhée du chat

Les parasites

La diarrhée d’origine parasitaire touche particulièrement les chatons , mais peut aussi atteindre les chats adultes. Elle est causée par des vers intestinaux.  Les bébés chats y sont particulièrement sensibles, car ils sont infectés dès leur naissance. Les vers sont transmis par la mère lors de la mise bas et les chatons n’ont pas les moyens de s’en prémunir. C’est pourquoi il est important de les vermifuger le plus tôt possible et de renouveler la vermifugation tous les mois jusqu’à 6 mois. Cela vaut aussi pour les chats adultes qui ont besoin d’être vermifugés deux fois par an.

La gastro-entérite

Tout comme nous, les chats peuvent souffrir de gastro-entérite. Ce terme générique est utilisé pour nommer une inflammation de l’appareil intestinal. Elle est le plus souvent due à l’ingestion d’aliments périmés ou nocifs pour le chat. Parfois, elle peut être d’origine virale, provoquée par le typhus par exemple. Dans tous les cas, si votre chat présente une diarrhée associée à un abattement, des vomissements et éventuellement du sang dans les selles, une consultation vétérinaire en urgence s’impose.

Un empoisonnement

Les chats sont curieux. Ils goûtent à tout, ce qui peut les conduire à s’empoisonner. Beaucoup de plantes sont toxiques pour les félins : les ficus, le muguet, les jonquilles, les yuccas, la glycine, les rhododendrons… Certains aliments présents dans la cuisine sont aussi très dangereux pour les chats : l’ail, l’oignon, les fruits à noyaux et à pépins, le chocolat, le thon, le café… là encore, la liste est longue. Si vous redoutez un empoisonnement, n’hésitez pas à appeler votre vétérinaire ou un centre antipoison pour savoir quelle attitude adopter.

Une indigestion

Certains chats sont très gourmands. Une indigestion peut provoquer une diarrhée chez le chat, mais aussi des vomissements. Le système digestif du chat étant très sensible, un changement brusque d’alimentation peut provoquer de nombreux désagréments. Pour les indigestions légères, une mise à la diète suffit généralement à faire passer la diarrhée. Mais en cas de grosse indigestion, une visite chez le vétérinaire s’impose, car l’animal peut avoir besoin d’un traitement spécifique.

Le stress

Le moindre changement dans l’environnement du chat peut lui occasionner du stress. Un déménagement, l’arrivée d’un nouvel animal ou d’un nouvel enfant, une modification de son hygiène de vie, autant d’éléments qui peuvent troubler cet animal si sensible. Cette perturbation se traduit alors par des troubles intestinaux et donc, des diarrhées. C’est un phénomène passager et il est possible de réduire le stress du chat avec l’aide de diffuseurs de phéromones.

En résumé

La diarrhée du chat n’est généralement pas grave. Une diète suffit souvent à remettre les choses en ordre. Pour autant, lorsque la diarrhée est aiguë avec une présence de sang ou qu’elle devient chronique, il est indispensable d’emmener l’animal en consultation chez le vétérinaire. Cela peut être le symptôme d'une maladie grave, potentiellement mortelle.

Vetostore vous propose

Votre avis sur cet article