Blog menu
21 mai 2021
Nos conseils vétérinaires

Les pathologies des yeux chez le cheval

Il existe de nombreuses maladies des yeux chez le cheval : conjonctivite, ulcère cornéen, glaucome... Les yeux du cheval sont des organes très fragiles qu'il faut soigner avec attention : protéger votre monture avec un flymask contre les insectes et appliquer collyres et autres produits de soins des yeux à l'aide de compresses spéciales et stériles.

Les pathologies des yeux chez le cheval

Soulager rapidement les écoulements, irritations et conjonctivites du cheval

Il est nécessaire de traiter et soigner rapidement les écoulements, irritations et conjonctivites des yeux du cheval afin de réduire les risques de douleurs et d’aggravation, qui pourraient causer des séquelles graves, voire irréversibles. Cependant, en cas de doute, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire afin d’éviter l’aggravation de l’affection. Celui-ci peut vous prescrire des produits que vous trouverez dans la

  • rubrique
  • Nos conseils pour éviter écoulements, irritations et conjonctivites aux yeux du cheval

    Soigner les pathologies des yeux du cheval

    Les symptômes d’écoulements aux yeux du cheval

    Les affections douloureuses aux yeux du cheval peuvent causer un écoulement de larmes. Il peut par exemple s’agir d’une conjonctivite, d’un ulcère cornéen, d’une atteinte du système lacrymal, d’une luxation de la glande nictitante, ou encore d’un glaucome. Ainsi, vous ne devez en aucun cas négliger des yeux larmoyants, car cela peut être un signal d’alerte d’une pathologie plus ou moins grave. Il est donc important de traiter l’animal dès les premiers symptômes afin de réduire les risques d’aggravation.

    Les irritations des yeux du cheval

    En été, les différents présents dans l’environnement peuvent causer des irritations aux yeux du cheval. En effet, ces derniers peuvent venir se poser sur les yeux de l’animal pour se nourrir de ses sécrétions lacrymales et/ou pour le piquer. Par exemple, les mouches peuvent venir irriter les yeux de votre animal qui vont alors larmoyer, et cela peut déboucher sur une conjonctivite.

    Le cas de la conjonctivite aux yeux du cheval

    La conjonctivite chez le cheval est une affection assez fréquente qui provoque une inflammation à cause de poussières ou autres particules, présentes par exemple dans le foin ou la litière et qui ont pénétré dans l’œil. Les symptômes sont un œil rouge et larmoyant, voire gonflé, et dans certains cas, un liquide épais ou jaune peut couler de l’œil. En outre, l’animal se gratte, et cela peut aggraver son irritation déjà présente. Il est donc nécessaire d’agir en appelant votre vétérinaire, qui va prescrire à l’animal un collyre ou une pommade  adéquate afin de le soulager et de traiter l’inflammation.

    Comment éviter les écoulements, irritations et conjonctivites aux yeux du cheval ?

    Votre animal doit disposer d’un abri afin de pouvoir s’y réfugier contre les mouches et autres insectes. Dans le cas d’un box, par exemple, veillez sérieusement à ce qu’il soit nettoyé régulièrement, car le crottin attire les mouches. De même, pour éviter et limiter les irritations, vous pouvez installer un flymask sur votre cheval afin de lui protéger ses yeux. Par ailleurs, sachez que durant les journées chaudes d’été, les insectes se développent particulièrement à l’aube et au crépuscule. Par conséquent, évitez de sortir votre animal durant ces moments de la journée.

    Les précautions à prendre dans les soins apportés aux yeux du cheval

    Si le vétérinaire a prescrit un traitement pour votre cheval, vous devez veiller à bien vous laver les mains avant de l’effectuer, et à utiliser des compresses spécialisées et stériles  afin de ne pas entraîner une contamination de l’œil. Si votre animal ne présente aucune pathologie aux yeux, en prévention, sachez que si le contour de l’œil du cheval est propre, il attirera moins les différents insectes.

    Votre avis sur cet article