TERMS OF SERVICES | Close it

Nos conseils vétérinaires

Chien Maladies du chien

Protéger votre chien de la leptospirose

La leptospirose du chien est une maladie extrêmement grave due à une bactérie. Les symptômes de la leptospirose sont des vomissements avec présence de sang, une forme de jaunisse et une insuffisance rénale aiguë. Le traitement fait appel aux antibiotiques. La vaccination est fortement recommandée pour protéger votre chien.

La leptospirose chez le chien

Qu’est-ce que la leptospirose chez votre chien ?

Cette maladie est provoquée par des bactéries infectieuses de type Leptospira (en forme d’hélice) présente notamment dans les eaux stagnantes et à même le sol. Ses principaux vecteurs en sont les rongeurs et plus particulièrement les rats qui la libèrent en urinant. Le chien se contamine en buvant dans les marres ou flaques, ou en se baignant. Il existe 4 serotypes de la bactérie :

  • Leptospira canicola
  • Leptospira icterohaemorrhagiae
  • Leptospira bratislava
  • Leptospira grippotyphosa

La leptospirose est une maladie qui peut s’avérer mortelle pour le chien. Extrêmement contagieuse, elle peut même se transmettre à l’homme par simple contact cutané avec de l’urine de chien malade. Il faut donc toujours porter des gants lorsque l’on s’occupe d’un animal atteint de leptospirose pour éviter la contamination.

Détecter les symptômes de la leptospirose du chien

Protéger son chien de la leptospirose

  • Comment s’attrape la leptospirose chez le chien?

Il suffit que votre chien boive ou se baigne dans une eau infectée pour être atteint par la leptospirose. Les animaux vivant régulièrement à la campagne, ainsi que les chiens de chasse, sont bien évidemment les plus exposés à ces agents pathogènes. Le temps d’incubation de la leptospirose canine est d’environ une semaine.

  • Quels sont les symptômes de la maladie de la leptospirose ?

La leptospirose peut se présenter sous une forme dite classique avec 3 atteintes caractéristiques particulièrement graves et spectaculaires :

  • une gastro-entérite hémorragique (vomissements avec présence de sang et selles noircies par le sang),
  • une insuffisance rénale aiguë (atteinte des reins) ; le chien n’urine plus ou peu,
  • un ictère (jaunisse signant une atteinte hépatique).

Le chien présente souvent une fièvre élevée, des muqueuses jaunes, des urines foncées, des vomissements et une diarrhée sanglante. Il est très abattu et déshydraté.

L’apparition de ces symptômes peut indiquer un risque de mortalité entre 2 et 6 jours. Il est capital de ne pas perdre de temps pour consulter.

D’autres formes de la leptospirose sont rencontrées chez le chien : une forme suraiguë avec un décès en 48 heures, des formes oculaires ou respiratoires (plus rarement).

  • Comment diagnostiquer la leptospirose chez le chien ?

Le vétérinaire pose le diagnostic de leptospirose sur la base des signes cliniques et des examens sanguins courants du chien contaminé. L’analyse sanguine révèle généralement l’atteinte du foie (augmentation des enzymes hépatiques et de la bilirubine) et l’insuffisance rénale aiguë (augmentation de l’urée et de la créatinine).

Pour affirmer le diagnostic de leptospirose, il faut pratiquer une PCR sur le sang ou les urines du chien. Cette analyse permet de détecter l’ADN de la bactérie. On peut aussi, environ 2 semaines après le début de la maladie, effectuer une sérologie. Cet examen met en évidence les anti-corps du chien contre Leptospira. Cela permet alors de faire un diagnostic à postériori.

  • Comment traiter la leptospirose canine ?

Le chien atteint devra être hospitalisé pour recevoir des soins intensifs. La pierre angulaire du traitement repose sur les antibiotiques qui vont combattre les bactéries, mais il faudra aussi soutenir l’organisme du chien malade par des perfusions, anti-vomitifs, pansements digestifs… Certains hôpitaux vétérinaires proposent maintenant l’hémodialyse, le seul traitement permettant de lutter contre une insuffisance rénale aiguë. Cette technique utilisée chez les humains consiste à faire passer le sang du malade dans une machine qui va le filtrer et le détoxifier.

Cependant la gravité de cette maladie rend l’efficacité des traitements incertaine… l’antibiothérapie, la mise sous perfusion ne suffisent pas toujours à assurer une issue favorable. Le taux de létalité serait d’environ 40 %.

Au cours de la guérison, il est important d’apporter à l’animal une alimentation pour chien en convalescence. En cas de séquelles rénales ou hépatiques, on pourra également adapter le régime du chien afin de lui proposer les meilleures croquettes possibles en fonction de son état de santé.

Vacciner son chien contre la leptospirose

Avec la leptospirose, mieux vaut prévenir que guérir… Le vaccin garantit une protection totale de votre compagnon contre cette terrible maladie. Certains vaccins actuellement disponibles protègent les chiens contre les 4 serotypes de la maladie. Un chiot peut être vacciné dès l’âge de 8 semaines. Il recevra ensuite un rappel à 12 et 16 semaines puis vers 1 an d’âge. Les rappels sont ensuite annuels, voire semestriels chez les animaux à risque (chiens de chasse, chiens vivant à la campagne).

La vaccination est un moyen sûr et efficace de lutter contre la leptospirose du chien.

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x