TERMS OF SERVICES | Close it

Nos conseils vétérinaires

Chien Maladies du chien

Comment soulager mon chien qui a une dysplasie de la hanche?

La dysplasie de la hanche chez le chien toucherait jusqu’à 20% des animaux de moyenne et grande race. Si cette maladie à caractère héréditaire ne peut vraiment être guérie, il existe du moins de nombreux traitements permettant de soulager les chiens qui en sont atteints : anti-inflammatoires, opérations chirurgicales ou compléments alimentaires pour le soutien articulaire.

La dysplasie de la hanche chez le chien

Surveillez la dysplasie de la hanche chez votre chien 

La dysplasie de la hanche est une maladie malheureusement très répandue chez de nombreux chiens, plus particulièrement chez les moyennes et grandes races. Mais de quoi s’agit-il ? Emboîtée dans la cavité glénoïde du bassin, la tête du fémur y est maintenue par une capsule fibreuse, par les muscles de la zone (fessiers notamment) et par un ligament baptisé « ligament de la tête ». Dans le cas d’une dysplasie de la hanche, ce ligament présente une défaillance, ce qui a pour effet de laisser la tête du fémur se « promener » anormalement dans sa cavité. À terme, ce dysfonctionnement engendre de l’arthrose et une déformation de la cavité glénoïde du bassin.

De par ses conséquences et son origine, cette grave maladie appartient à la catégorie des « vices rédhibitoires » chez le chiot. En tant que telle, elle est censée, au regard de la loi, pouvoir donner lieu au remboursement intégral du chien par l’éleveur. En pratique, il est bien rare d’obtenir réparation, le délai pour entamer les poursuites (1 mois) étant largement inférieur à celui nécessaire pour constater la maladie (12 à 18 mois). Cette affection à caractère héréditaire est extrêmement difficile à éradiquer ; c’est pourquoi il est indispensable d’empêcher les sujets porteurs de se reproduire. Par ailleurs, il semble désormais prouvé que la dysplasie de la hanche est également encouragée par des facteurs liés à l’élevage : alimentation mal équilibrée et pauvre en minéraux (calcium et phosphore en particulier), excès d’exercice et traumatismes articulaires chez les jeunes chiots. 

Détectez les symptômes de la dysplasie de la hanche chez votre chien et mettez en place un traitement de la dysplasie de la hanche

Soulager son chien qui a une dysplasie de la hanche

  • Dépistez la maladie de la dysplasie de la hanche 

A moins d’être un professionnel exercé, il est extrêmement difficile de reconnaître les premiers signes de la dysplasie de la hanche. Ainsi, le dandinement du train arrière chez le chiot, souvent évoqué comme un signe avant-coureur, ne constitue aucunement une preuve de la présence de la maladie. Les premières douleurs, qui apparaissent vers 6/8 mois, sont souvent éphémères et donc difficilement détectables. Les symptômes les plus évidents sont provoqués par le développement de l’arthrose, elle-même caractérisée par une boiterie au réveil ou après que le chien soit resté longtemps en position couchée. Ils peuvent intervenir à un âge très variable selon la progression de la maladie. 

  • Assurez-vous d’un diagnostic fiable

Seule une radiographie permettra à votre vétérinaire de diagnostiquer avec certitude la dysplasie. Cet examen ne permet un verdict sûr que s’il est pratiqué après 12 mois. La gravité de l’affection est strictement codifiée selon cinq catégories, de la lettre A (absence de dysplasie) à la lettre E (forme la plus avancée de la maladie).

  • Informez-vous sur les traitements pour votre chien 

Selon l’état de votre chien, votre vétérinaire sera à même de prescrire un traitement adapté, soit médicamenteux, soit chirurgical.

  • Les traitements médicamenteux 

Ils consistent en l’administration d’anti-inflammatoires destinés à soulager la douleur, et/ou en cure de chondro-protecteurs permettant de ralentir la progression de l’arthrose. En complément, vous pouvez donner à votre chien des compléments alimentaires pour le soutien articulaire

  • Les traitements chirurgicaux 

Nombreux et variés, ils dépendent des capacités musculaires et du degré d’évolution de l’arthrose du chien. Ils vont de la résection de la tête et du col du fémur (suppression de l’articulation de la hanche), à la triple ostéotomie du bassin (modification de l'orientation de toute l’articulation), en passant par la pose d’une prothèse de hanche.

Quelles sont les chances pour que votre chien soit concerné par la dysplasie de la hanche ?

La dysplasie de la hanche frappe essentiellement les chiens de grande taille. À tel point que le poids du chien est identifié comme facteur de risque : ainsi un Saint-Bernard présentera à priori un risque de dysplasie plus élevé qu’un Berger allemand.

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x