TERMS OF SERVICES | Close it

Nos conseils vétérinaires

Chat Santé du chat

Mon chat a une insuffisance rénale chronique, que puis-je faire?

L’insuffisance rénale chronique touche essentiellement les chats âgés. Elle peut venir de quatre maladies : l'infection du rein ou pyélonéphrite, la lésion du rein, la répétition de problèmes urinaires ou un cancer du rein. Il existe plusieurs traitements contre l'insuffisance rénale féline : un régime adapté pauvre en protéines et en phosphore, un traitement médical ou une réhydratation par perfusion dans les cas les plus graves.

L'insuffisance rénale chronique chez le chat

Qu’est-ce que l’insuffisance rénale chronique pour votre chat ?

On dit qu’il y a « insuffisance rénale » dés lors que le rein ne remplit plus correctement l’ensemble de ses fonctions, à savoir : la détoxification du sang par filtrage des toxines (déchets) produits par l’organisme. Il existe deux formes d’insuffisance rénale : la forme aiguë, apparaissant de façon soudaine quel que soit l’âge du chat, et la forme chronique, correspondant à une destruction progressive du rein et fréquente chez les animaux de plus de huit ans.

Quel que soit le cas  d’insuffisance rénale (chronique ou aiguë), la rapidité de mise en place d’un traitement adapté conditionne le rétablissement et même la survie du chat. Car lorsque ses reins sont endommagés de manière trop avancée, l’animal s’auto-intoxique et ne peut plus être sauvé.

Repérez les symptômes de l’insuffisance rénale chronique et traitez votre chat en conséquence

Soigner l'insuffisance rénale chronique chez le chat

  • Informez-vous

Il existe quatre causes majeures à l’apparition d’une insuffisance rénale chronique chez le chat : la pyélonéphrite (infection du rein), la lésion du rein, la répétition de problèmes urinaires et le cancer du rein. 

  • Repérez les symptômes

Chez un chat victime d’insuffisance rénale chronique, les symptômes sont suffisamment spectaculaires pour attirer votre attention : polyurie (votre chat urine plus que coutume), polydipsie (votre chat boit plus que d’habitude), vomissements, diarrhées, fatigue, perte d’appétit, amaigrissement, déshydratation et ulcères buccaux. Au niveau du bilan sanguin, l’insuffisance rénale se traduit par une diminution des globules rouges, ce qui correspond à une anémie.

  • Consultez votre vétérinaire

Un premier examen approfondi de l’animal donnera au vétérinaire l’opportunité de confirmer la réalité de l’insuffisance rénale. Une prise de sang lui permettra ensuite de vérifier l’état des fonctions d’élimination du rein en se fiant aux taux d’urée et de créatinine (leur augmentation confirmant la présence d’un problème rénal). Le cas échéant, le vétérinaire pourra réaliser des examens susceptibles d’affiner le diagnostic : analyse d’urine, radiographie, échographie…

  • Traitez votre chat

Le traitement retenu est bien évidemment fonction de la gravité des symptômes. Dans la plupart des cas, il suffit d’appliquer un régime adapté pauvre en protéines et en phosphore. Ce changement d’alimentation s’avère peu contraignant pour vous, car il existe des aliments préparés spécifiquement pour chats insuffisants rénaux. Par ailleurs un traitement médicamenteux associé peut être mis en place par votre vétérinaire.

Dans les cas les plus graves (et lors de crises), il peut s’avérer nécessaire de perfuser votre compagnon afin de le réhydrater et de lui permettre d’éliminer une partie des toxines présentes dans son sang. Même victime d’insuffisance chronique, votre chat peut vivre encore des années, à condition que vous vous montriez très strict en matière de régime alimentaire.

Anticipez l’insuffisance rénale chronique en faisant surveiller votre chat

Le danger de l’insuffisance rénale chronique réside également dans la façon dont cette affection évolue… Très progressive, la destruction du rein s’avère souvent très difficile à déceler : en effet, la partie fonctionnelle du rein parvient à compenser les déficiences de la partie lésée pendant un certain temps, masquant l’apparition des premiers symptômes. C’est seulement lorsqu’une importante partie du rein est détruite que les premiers signes de la maladie se manifestent clairement.

Il est donc tout à fait souhaitable d’anticiper les problèmes rénaux chroniques de votre chat. Demandez à votre vétérinaire d’effectuer régulièrement des analyses de sang dès que votre compagnon atteint l’âge de 8 ans. C’est le seul moyen de dépister une insuffisance rénale débutante.

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x