TERMS OF SERVICES | Close it

Nos conseils vétérinaires

Chat Maladies du chat

Echinococcose du chat : quels sont les symptômes ?

L’échinococcose du chat est une maladie parasitaire. Votre chat ne développe aucune pathologie lorsqu’il est infecté et a rarement des symptômes décelables sans examen poussé. En revanche, il peut transmettre cette échinococcose à l’homme, ce qui peut entraîner des problèmes lourds. La solution pour éviter que votre chat ne soit infecté par l'échinococcose ? Le vermifuger au moins quatre fois par an avec un produit contenant du prazinquantel.

échinococcose chat

Qu’est-ce que l’échinococcose du chat ?

Parasite potentiellement mortel pour l’homme, l’échinococcose est un petit vers plat qui s’apparente à une sorte de ténia long de 2 à 3 millimètres. En tant qu’infection transmissible du chat à l’homme, il est important de se prémunir contre cette zoonose qui peut avoir des conséquences dramatiques pour l’homme lorsqu’il est contaminé. Tous les chats qui vivent en partie à l’extérieur sont potentiellement concernés par l’échinococcose de type alvéolaire, car ils risquent d’être infectés en fréquentant ou en mangeant des petits rongeurs portant des œufs et des larves d’échinococcose. 

Causes, risques et traitements de l’échinococcose du chat

symptômes echinococcose chat

  • Contamination du chat par l’échinococcose

En vivant à l’extérieur, le chat peut être amené à manger de petits rongeurs contaminés par l’échinococcose. Ces rongeurs ne développent pas eux-mêmes cette maladie, ils sont dits hôtes intermédiaires. Une fois contaminé par ces larves, le chat va leur permettre de se développer dans ses intestins jusqu’à ce que les vers soient adultes. C’est pourquoi on dit que le chat est un hôte définitif de l’échinococcose. Une fois adultes, les vers développés dans l’organisme du chat vont pondre à leur tour des œufs que le chat va évacuer par ses selles contribuant ainsi à propager la contamination. Il peut aussi transmettre le parasite à l’homme par simple léchage. Comme il ne développe pas de maladie, le chat est dit porteur sain de l’échinococcose.

  • L’échinococcose du chat, quels symptômes ?

Malheureusement, comme il est porteur sain, la plupart du temps, un chat contaminé par l’échinococcose ne présente aucun symptôme décelable. Cependant, on peut le soupçonner en cas de sur-contamination. En effet, lorsqu’il est très infecté par l’échinococcose, un chat est victime de nombreuses diarrhées et il commence à perdre du poids. Chez l’homme aussi, l’échinococcose mettra du temps à se développer. Durant plusieurs semaines, la personne contaminée ne présente aucun symptôme. Puis les vers commencent à s’attaquer aux cellules du foie et sont susceptibles d’entraîner kystes et tumeurs.

  • Comment détecter l’échinococcose du chat ?

Même s’il dissémine les œufs d’échinocoques par l’intermédiaire de ses selles, il n’est pas possible de les déceler à l’œil nu. Même un examen vétérinaire ne permettra pas de déterminer si le chat est atteint d’échinococcose. Le seul moyen de le savoir est d’effectuer une prise de sang pour déceler la présence d’anticorps révélateurs de cette parasitose. En cas de diarrhées importantes de votre chat, il est donc prudent d’aller consulter votre vétérinaire.

  • Comment se prémunir contre l’échinococcose du chat ?

Même s’il est porteur sain de l’échinococcose, il est important de traiter votre chat contre ce parasite au vu des risques encourus par l’homme en cas de contamination. Cette maladie peut même se révéler mortelle dans certains cas si le foie du patient est vraiment très infesté. Le plus sûr moyen d’éviter que votre chat ne vous transmette l’échinococcose au retour d’une de ses promenades, c’est de le vermifuger, au moins quatre fois par an, avec un produit vétérinaire adapté contenant du prazinquantel, seule molécule capable de détruire ces vers.

L’échinococcose du chat, une infection à ne pas prendre à la légère

Même si votre chat ne risque pas de développer de maladie en étant porteur de l’échinococcose. Pour vous et votre santé, c’est une autre affaire ! Surtout si vous vivez dans une zone à risque où ce parasite est très présent, comme les Alpes, l’Auvergne ou la Lorraine. Pensez donc à bien vermifuger votre chat régulièrement avec le traitement vétérinaire contre ce parasite et à lui fournir une nourriture adaptée à son âge, qu’il soit jeune ou adulte.

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x