Présentation des vétérinaires

Stéphane et Antoine, les vétérinaires fondateurs de Vetostore.

Derrière Vetostore se cachent deux vétérinaires passionnés : Antoine et Stéphane.
Découvrez qui ils sont et comment a été lancée la grande aventure Vetostore avec cette interview !

Interview de Stéphane et Antoine, les vétérinaires fondateurs de Vetostore

Avez-vous des animaux de compagnie ?

Antoine : J’ai un chat tigré roux de 12 ans. Il s’appelle Petit Prince.

Stéphane : J’ai moi aussi un chat. Il est noir et blanc, il s’appelle Squiz et il a 6 ans.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans le métier de vétérinaire ?

Antoine : Arriver à soigner les animaux, les sauver, les aider à se sentir mieux. C’est vraiment le moteur de notre métier.

Stéphane : L’humain est important aussi, et on rentre dans l’intimité des gens en s’occupant de leurs compagnons, mais c’est d’abord pour les animaux qu’on fait ce métier. Ils sont notre priorité au quotidien. Sauver des animaux c’est ce qu’on a tous voulu faire un jour quand on était petit, je dirais juste que nous, on n’a pas réussi à changer d’avis !

Quel est l’animal le plus insolite que vous ayez reçu à la clinique ?

Stéphane : Notre clinique est proche d’un zoo, on a donc eu quelques visites surprenantes !

Antoine : On nous a un jour amené un bébé antilope qui venait tout juste de naître. Elle avait une patte cassée et il fallait faire rapidement des radios. C’était un démarrage dans la vie un peu compliqué, mais aujourd’hui elle va très bien.

Stéphane : Pour des radios nous avons aussi accueilli un jour un lionceau. Il était endormi et les soigneurs du zoo sont arrivés en courant. Il fallait faire vite pour qu’il ne se réveille pas pendant l’examen. Même s’il ne pesait que 10 kg, il avait déjà de très bonnes griffes !

« Sauver des animaux c’est ce qu’on a tous voulu faire un jour quand on était petit, je dirais juste que nous, on n’a pas réussi à changer d’avis ! »

Quel est le patient qui vous a le plus marqué ?

Stéphane : Perle, une petite chatte que j’ai suivie pendant longtemps à la clinique. Elle nous a quitté il y a peu, à 26 ans. Elle avait de nombreux problèmes de santé mais restait très heureuse de vivre, elle m’a toujours beaucoup touché.

Antoine : Un poisson rouge, qui appartenait à un petit garçon de 9 ans. Je l’ai opéré pour lui retirer une masse de la taille d’une cerise sur le flanc. L’opération s’est très bien passée et son propriétaire a été ravi qu’on ait pu sauver son compagnon !

Quel conseil donneriez-vous à tout nouveau propriétaire de chien ?

Antoine : Pour un premier chien, je dirais de faire attention à la race.

Stéphane : Oui, il ne faut pas seulement choisir une race de chien qui vous plaît, mais qui est aussi compatible avec votre caractère et votre mode de vie.

Antoine : Par exemple, un Jack Russel pour un premier chien, ça peut être compliqué...

Stéphane : Oui, il faut réfléchir à l’avance à la vie qu’on souhaite leur offrir ! Et choisir en fonction de l’endroit où l’on habite et de notre rythme de vie.

« Il ne faut pas seulement choisir une race de chien qui vous plaît, mais qui est aussi compatible avec votre caractère et votre mode de vie. »

Et à un tout nouveau propriétaire de chat ?

Antoine : Là aussi, il faut être vigilant sur le choix de la race, notamment si on recherche un chat d’intérieur, certaines races ne sont pas compatibles.

Stéphane : L’important est de bien avoir conscience des contraintes et de les anticiper au maximum.

Lancer une animalerie en ligne il y a 10 ans, c’était un peu fou comme projet ?

Antoine : On peut dire ça, après tout nous n’étions que 3 dans ce milieu à l’époque !

Stéphane : Oui, c’était une vraie aventure de monter ce projet en 2010, on sortait tout juste du minitel. Ça n’avait rien d’évident...

Antoine : C’était la préhistoire de la vente en ligne, mais nous avons réussi à tirer notre épingle du jeu ! Notamment grâce à une bonne logistique, ce qui assurait de bons délais de livraison à nos clients.

Comment cette idée vous est-elle venue ?

Stéphane : C’est Antoine, qui ne connaissait rien à internet à l’époque, qui a eu l’idée de Vetostore. Il a senti que le web serait un support d’avenir et que c’était un endroit parfait pour proposer des produits de qualité au grand public. Il a eu du flair !

Pourquoi était-il important pour vous de créer un site comme Vetostore, en tant que vétérinaires ?

Antoine : Nous voulions créer un site de confiance afin que chacun puisse trouver des produits adaptés à son animal en tout sécurité. Il fallait amener sur internet le conseil et l’approche vétérinaire que nous dispensons chaque jour en clinique. Mais personnellement je partais de loin, à l’époque je ne savais même pas envoyer un email !

Quels sont les succès dont vous êtes les plus fiers ?

Stéphane : Ce qui nous fait plaisir c’est voir que beaucoup de personnes nous sollicitent pour des questions vétérinaires sur Vetostore. On reçoit de nombreuses questions chaque jour.

Antoine : On sent vraiment qu’on apporte quelque chose aux gens, une relation de confiance s’est installée.

Stéphane : On nous remercie pour nos conseils et nos clients partagent avec nous leurs retours d’expérience. Personnellement c’est ma partie préférée, parmi toutes les tâches qu’on effectue sur Vetostore !

« Nous voulions créer un site de confiance afin que chacun puisse trouver des produits adaptés à son animal en toute sécurité. Il fallait amener sur internet le conseil et l’approche vétérinaire que nous dispensons chaque jour en clinique. »

Vetostore aujourd’hui c’est une grande famille ?

Stéphane : Nous sommes 9 au total à travailler chez Vetostore. C’est une petite équipe très soudée, c’est vraiment ma deuxième famille.

Antoine : Nous sommes extrêmement chanceux de travailler avec des gens aussi passionnés que nous, on n’arrête pas de se le répéter.

Comment résumeriez-vous l’aventure Vetostore en quelques mots ?

Antoine : Une très belle surprise ! Au départ nous avions pour objectif d’obtenir 50 commandes par jour. Aujourd’hui nous en sommes à plus 1000.

Stéphane : Je dirais aussi une aventure humaine et un changement pro qui nous a appris tellement de choses ! Nous avons vraiment grandi aux côtés de Vetostore.

Antoine : Je suis d’accord, d’ailleurs aujourd’hui je maîtrise parfaitement l’envoi de mails !

Des projets pour le futur ?

Stéphane : Nous aimerions beaucoup pouvoir proposer notre expertise et nos conseils ailleurs qu’en France.

Antoine : Oui, continuer de faire ce que l’on fait, mais pouvoir offrir ce service dans toute l’Europe, c’est la prochaine étape pour nous.

Les promotions

Gardons le contact !

Tous les bons plans, les promos...

Inscrivez-vous à notre newsletter :

Suivez-nous
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x