TERMS OF SERVICES | Close it

Compte tenu des dernières mesures gouvernementales et la fermeture des commerces non essentiels, la livraison en point relais n'est plus proposée.
La livraison à domicile est quant à elle toujours parfaitement assurée :-).

Nos conseils vétérinaires

NAC Soins

Puces et parasites du lapin : comment les reconnaître et les combattre ?

Il existe deux catégories de puces et parasites du lapin : les parasites internes comme le E. Cuniculi et les parasites externes comme les tiques, puces et poux. Ces parasites engendrent des démangeaisons, des plaques, des rougeurs voire même une paralysie ou une insuffisance rénale. Si ces maladies parasitaires du lapin se soignent bien, il est conseillé de protéger votre animal à l'aide de solutions anti-parasitaires.

Combattre les puces du lapin

Que sont les parasites du lapin ?

On recense deux catégories de parasites du lapin : les parasites internes, et les parasites externes. Dans la première catégorie se classe principalement le E. Cuniculi, un parasite responsable de l‘encéphalitozoonose. Dans la seconde se trouvent les puces, les poux, la gale, les cheylétielles, les teignes ou encore les tiques. Tous ne sont pas responsables des mêmes maux. Tous ne se traitent pas de la même façon. La plupart d’entre eux peuvent néanmoins être évités grâce à une action préventive.

Nos conseils pour identifier les parasites et protéger votre lapin

Combattre les parasites du lapin

  • Identifiez les symptômes des parasites de votre lapin

Le E. Cuniculi se manifeste par une inclinaison de la tête du lapin, une perte d’appétit, des troubles oculaires, une paralysie et/ou une insuffisance rénale. La présence de puces sur un lapin se repère grâce au comportement de l’animal : le lapin se gratte et présente des lésions sur sa peau. Les signes de la gale sont eux aussi assez faciles à détecter : le lapin se gratte les oreilles dans lesquelles se trouvent des croûtes. La perte de poils et l’apparition de plaques circulaires de couleur rouge sur la tête du lapin (ou sur ses pattes) traduisent enfin la présence de la teigne.

  • Consultez votre vétérinaire pour choisir le bon traitement pour votre lapin

La plupart des maladies causées par la présence de parasites se soigne assez bien avec un traitement adapté. Il est indispensable de consulter votre vétérinaire afin que celui-ci puisse déterminer avec précision la nature du parasite responsable des maux de votre lapin. Il mettra ensuite en place le traitement adapté et assurera le suivi de l’état de santé de votre lapin.

  • Protégez votre lapin contre les parasites

Il existe aujourd’hui sur le marché de nombreux produits préventifs contre les parasites. Les sites Internet spécialisés comme Vetostore ou les grandes animaleries commercialisent un certain nombre de solutions anti-puces ou autres antiparasitaires pour lapin. Avant d’appliquer l’un de ces produits, demandez toujours conseil à votre vétérinaire. À noter qu’il peut être extrêmement dangereux de donner à son lapin un antiparasitaire conçu pour un autre animal tel que le chien. Sur ce point, pensez donc à éloigner votre chien de votre lapin si le premier des deux a reçu un traitement antiparasitaire.

  • Soyez extrêmement vigilant(e) lorsqu’il faut retirer une tique de votre lapin

La présence de tiques est décelable à l’œil nu en écartant les poils du lapin. Il est possible de retirer soi-même une tique de son lapin. Mais il est alors important de prendre quelques précautions. Il faut en effet retirer l’intégralité de la tique et ne surtout pas en laisser une partie (la tête) dans la peau du lapin. Il existe pour cela des pinces à tiques spécifiques. Si vous avez un doute sur la réussite de l’opération, consultez votre vétérinaire.

Que faire si vous possèdez plusieurs lapins ?

Toutes les maladies causées par les parasites du lapin ne sont pas contagieuses. D’autres parasites, comme le E. Cuniculi, peuvent, en revanche, ne pas se manifester chez un lapin, mais en contaminer d’autres. De manière générale, il est donc recommandé de contrôler l’état de santé de l’ensemble des autres lapins dès lors que l’un d’entre eux a été touché par un parasite.

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x