TERMS OF SERVICES | Close it

Compte tenu des dernières mesures gouvernementales et la fermeture des commerces non essentiels, la livraison en point relais n'est plus proposée.
La livraison à domicile est quant à elle toujours parfaitement assurée :-).

Nos conseils vétérinaires

Chien Maladies du chien

Maladie de Cushing chez le chien : symptômes et traitement

La maladie de Cushing chez le chien est une maladie endocrinienne caractérisée par la sécrétion trop importante de cortisol, une hormone qui peut endommager les muscles et les organes de l'animal. Les symptômes de la maladie de Cushing sont un vieillissement prématuré qui favorise l'apparition d'autres maladies : diabète, infection rénale ou embolie pulmonaire. La maladie de Cushing est difficile à soigner et se traite par intervention chirurgicale ou/et administration de trilostane ou de mitotane.

syndrome de Cushing chez le chien

Syndrome de Cushing chez le chien : l’essentiel à ce sujet

Le syndrome de Cushing du chien se caractérise par la production trop importante de cortisol dans son organisme. Le cortisol est une hormone analogue à la cortisone qui est distillée par le cortex de la glande surrénale à partir du cholestérol. Le cortisol occupe une place essentielle dans l’équilibre du métabolisme des protéines, glucides et lipides. Concrètement, cette hormone est sécrétée dès lors que le chien est stressé. Elle a pour but de préparer l’organisme à lutter contre cet état émotionnel. Or, la surproduction de cortisol peut avoir des conséquences sur les organes et le métabolisme de l’animal.

Syndrome de Cushing : causes, symptômes, diagnostics et traitements

symptômes maladie de Cushing

  • Causes du syndrome de Cushing chez le chien

Le syndrome de Cushing du chien peut être causé par deux types de tumeurs : une tumeur de la glande pituitaire, cause de 85% des cas de maladie de Cushing chez le chien, ou une tumeur des glandes surrénales. Dans les deux cas, la conséquence est la surproduction de cortisol, laquelle peut endommager les organes et muscles de l’animal. L’utilisation excessive de corticoïdes dans un traitement médical peut également entrainer un taux trop élevé de cortisol dans l’organisme. Dans ce dernier cas, il suffit de stopper le traitement pour permettre au chien de retrouver un état normal.

  • Symptômes du syndrome de Cushing chez le chien

On constate tout d’abord un vieillissement prématuré du chien atteint de la maladie de Cushing. Si des soins ne lui sont pas administrés rapidement, son état de santé se dégrade. Par ailleurs, le syndrome de Cushing chez le chien favorise l’apparition d’autres maladies : diabète, embolie pulmonaire, infection rénale, inflammation du pancréas... Plusieurs signes montrent que le chien est atteint par la maladie de Cushing : chute de poils, affinement de la peau, obésité, fonte des muscles, léthargie. Le moindre changement d’apparence chez le chien doit vous alerter.

  • Diagnostics du syndrome de Cushing chez le chien

En cas de syndrome de Cushing du chien, des tests cliniques réalisés par un vétérinaire devront être effectués. Une prise de sang est réalisée, mais à cette formalité s’ajoutent d’autres tests comme un test de stimulation à l’ACTH ( hormone responsable de la production excessive de cortisol), ou un test de freination à la  dexaméthasone. Ces tests effectués aideront le vétérinaire à mieux  déterminer l’origine de la maladie. L’échographie, voir le scanner pourront également utilisés afin d’établir le diagnostic.

  • Traitements du syndrome de Cushing chez le chien

Le traitement administré dépend étroitement des causes de la maladie. En cas de tumeur surrénalienne, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Si la tumeur ne peut être opérable, le vétérinaire préconisera l’usage de « mitotane », une molécule puissante, mais entraînant toutefois de nombreux effets indésirables. En cas de tumeur au niveau de l’hypophyse, la chirurgie ou l'emploi de « trilostane » (molécule qui bloque la synthèse du cortisol) peuvent être préconisés.

Pronostics post-opératoires en cas de maladie de Cushing chez le chien

Même si chaque cas doit être considéré de manière singulière, il est nécessaire d’avertir les propriétaires de chien que les opérations chirurgicales en cas de maladie de Cushing sont très coûteuses. L’administration d’un traitement médicamenteux suffit généralement à limiter les effets d’une tumeur de l’hypophyse. Dans le cas d’une tumeur surrénalienne, le pronostic de survie du chien sera meilleur si on peut procéder à la chirurgie. Dans le cas contraire, il sera difficile d’améliorer l’état de santé de l’animal. À noter que le taux de survie post-traitement est de 1,7 an en moyenne. Néanmoins, de nombreux chiens ont vécu bien plus longtemps suite à une opération chirurgicale de la tumeur concernée.

 

Voir tous les conseils vétérinaires
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x