TERMS OF SERVICES | Close it

Nos conseils vétérinaires

Chien Parasites du chien

Les chenilles processionnaires, un danger pour votre chien !

Les chenilles processionnaires sont très dangereuses pour votre chien. Les poils de cette chenille sont extrêmement venimeux pour votre animal et provoquent inflammations, brûlures, oedèmes, rougeurs jusqu'au choc anaphylactique. En cas de symptômes douteux consultez votre vétérinaire. En prévention, évitez de vous promener avec votre chien dans les forêts de pins au printemps.

les chenilles processionnaires chez le chien

Que sont les chenilles processionnaires et quels sont les dangers pour votre chien ?

Les chenilles processionnaires sont de petites chenilles dont les œufs ont été pondus sur un pin (leur nom complet est d’ailleurs chenilles processionnaires du pin). Elles ont pour habitude de se déplacer les unes derrière les autres, un peu comme lors d’une procession religieuse, d’où leur appellation. Une fois descendues de leur arbre et arrivées sur un sol meuble, ces chenilles s’y enterrent puis se transforment en papillon. Elles choisissent ensuite de se loger dans un pin pour y pondre à leur tour leurs œufs et renouveler le cycle de naissance. A priori inoffensive, la chenille processionnaire est en réalité extrêmement dangereuse pour votre chien. Les poils de cette chenille sont en effet venimeux et tout contact avec la peau ou les muqueuses est particulièrement violent. En présence d’un ennemi potentiel, comme votre chien, les chenilles processionnaires n’hésitent pas à libérer ces poils venimeux.

Nos conseils pour protéger votre chien des chenilles processionnaires

Les dangers des chenilles processionnaires chez le chien

  • Optez pour la prévention

Éviter les chenilles processionnaires est encore la solution la plus efficace pour protéger votre chien. Concrètement, il s’agit de renoncer aux balades en forêts de pins au printemps, période la plus critique pour les attaques de chenilles processionnaires. Il peut aussi être utile d’identifier, sur Internet, à quoi ressemblent les nids et les chenilles processionnaires afin de vous en éloigner. Si vous apercevez un nid de chenilles processionnaires à l’extérieur de votre habitation, pensez à informer les services compétents de votre commune. Chez vous, faites appel à un professionnel pour vous en débarrasser, et éloignez votre chien !

  • Détectez les symptômes

Le contact des poils de la chenille processionnaire avec la peau de votre chien provoque une réaction violente, presque immédiate, et comparable à une réaction allergique. Une inflammation, une brûlure, une rougeur ou encore un œdème associés à une douleur sont les principaux symptômes d’un contact avec les poils urticants de la chenille processionnaire. De façon quasi systématique, votre chien va tenter de se débarrasser de ces poils en se léchant avec sa langue. Cette action n’a pour autre effet que d’infecter sa langue ! Votre chien se met alors à frotter sa gueule pour manifester sa gêne.

  • Consultez votre vétérinaire en urgence

Les poils de chenilles processionnaires représentent deux principaux dangers. Ils peuvent d’abord causer un choc anaphylactique chez votre chien et entraîner sa mort par manque de respiration. Ils peuvent également être responsables d’une nécrose de la langue. Dans les cas de nécroses importantes, l’animal n’a alors plus la possibilité de se nourrir seul et est souvent condamné à l’euthanasie. Si vous décelez l’un des symptômes listés ci-dessus, emmenez votre chien en urgence chez votre vétérinaire. Celui-ci pourra procéder à un nettoyage de la zone infectée et administrer les soins adéquats à votre chien. Un suivi de l’état de santé de votre chien durant plusieurs jours devra également être mis en place.

Où trouve-t-on le plus de chenilles processionnaires ?

Les régions de l’extrémité nord de la France (Nord-Pas-de-Calais, Picardie, etc.) et de l’extrémité nord-est (Alsace) semblent encore épargnées par la présence de chenilles processionnaires. Mais il n’est aujourd’hui pas rare de constater la présence de chenilles processionnaires en région parisienne. Toute la zone située au sud de Paris est directement concernée par ce phénomène. L’absence de forêts de pins dans votre commune ne vous dispense toutefois pas d’une connaissance approfondie des chenilles processionnaires. Votre chien pourrait y être confronté lors des vacances ou d’un déménagement.

Voir tous les conseils vétérinaires
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x