TERMS OF SERVICES | Close it

Nos conseils vétérinaires

Chien Education et comportement

Est-ce que mon chien peut être stressé?

Le chien peut être stressé. Ce stress peut entraîner des problèmes physiques et agir sur la santé de votre animal. Voici comment aider un chien stressé :

  • Déchiffrez les raisons du stress de votre chien : arrivée d'un autre animal...
  • Repérez les symptômes du stress chez votre chien : respiration haletante, diarrhées...
  • Rassurez votre chien en l'installant dans un environnement calme et en lui donnant des compléments alimentaires anti-stress.
  • Consultez votre vétérinaire en cas de doute sur l'origine du stress.

Chien stressé

Surveillez les signes de stress chez votre chien

Le stress est une réponse naturelle de l’organisme à certains éléments extérieurs qui nous agressent, tant sur le plan physiologique que psychologique. C’est une sorte « d’état d’alerte » qui s’avère nécessaire, car il permet de réagir et de s’adapter rapidement à une situation nouvelle. Mais lorsque le stress s’installe durablement, cela signifie que nous sommes en alerte permanente et ne parvenons plus à trouver le repos et la tranquillité indispensables. Ainsi en est-il également pour les chiens.

Tout comme chez l’homme, le stress entraîne de nombreux problèmes physiques chez le chien. Il traduit un mal-être plus ou moins profond qu’il ne faut pas laisser s’installer au risque de voir la santé de votre animal s’altérer dangereusement. Par ailleurs, ce que vous prenez pour des manifestations de stress peut parfaitement traduire une maladie plus profonde et plus grave.

Que faire si votre chien est stressé ?

  • Déchiffrez les raisons du stress de votre chien

Comprendre le stress du chien

Les chiens sont des animaux très attachés à leur routine. Ils n’apprécient guère les changements et ceux-ci -petits ou grands- sont de nature à provoquer chez eux du stress. Un déménagement, des déplacements en voiture plus longs, des fêtes bruyantes, des orages, une maison en travaux ou encore l’arrivée d’un autre animal peuvent totalement perturber votre compagnon. Par ailleurs, les chiens sont souvent sujets à l’angoisse de séparation

  • Repérez les symptômes du stress chez votre chien

Les signes physiques indiquant que votre chien est en état de stress sont variés et nombreux : un manque d’attention conduisant à une absence de réponse à vos sollicitations, une respiration haletante, une excitation et une hyperactivité anormales, des diarrhées et des vomissements, des comportements d’automutilation (mordillement de la queue des pattes ou des flancs), un excès de sommeil répété, des tremblements, une transpiration exagérée au niveau des pattes, une tendance à sursauter au moindre mouvement ou au moindre bruit…

  • Rassurez votre chien 

Si votre chien manifeste des signes d’inquiétude et rien de plus, attachez-vous à le rassurer au maximum en tentant de l’habituer progressivement au changement. Créez autour de lui un environnement tranquille, éloignez-le de la pièce où répète le groupe de heavy metal de votre fils, tenez-le à l’écart des garnements qui allument des pétards, soyez patient, attentionné envers lui. Pour les chiens comme pour les hommes, il existe des pratiques « naturelles » comme l’acupuncture et la chiropractie qui peuvent avoir de bons résultats dans les cas de stress. Vous pouvez également recourir  des compléments alimentaires anti-stress pour chien

  • Consultez votre vétérinaire 

Si votre chien présente certains des symptômes énumérés ci-dessus, emmenez-le chez votre vétérinaire afin de s’assurer que votre compagnon n’est pas victime d’une maladie. S’il s’avère que votre animal est en parfaite santé, il s’agit sans doute d’un problème comportemental. Dans ce cas, votre vétérinaire, éventuellement aidé par un collègue comportementaliste, recherchera les causes précises du stress et établira un traitement adapté.

Le rôle de l’éducation dans le stress de votre chien

Les chiens ont besoin de repères et de stabilité… La place qu’ils tiennent dans la famille en fait totalement partie. C’est pourquoi il est capital d’éduquer votre chien en faisant de lui un « dominé » et non un « dominant », au risque qu’il peine ensuite à trouver sa place au sein de la « meute » que constitue la cellule familiale. 

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x