TERMS OF SERVICES | Close it

Nos conseils vétérinaires

Chien Santé du chien

Comment soigner un abcès chez le chien ?

Un abcès est une accumulation de pus qui prend la forme d’une boule, souvent molle, rouge et chaude. Chez le chien, la plupart des plaies cicatrisent seules en quelques jours. Néanmoins, il arrive que certaines s’infectent et qu’un abcès se forme. Celui-ci peut se trouver sur la surface de la peau mais aussi dans le corps de l’animal. Parfois impressionnants, les abcès chez le chien guérissent facilement à condition qu’ils soient traités suffisamment tôt, ce qui est plus difficile lorsque l’abcès est invisible.

abcès chien

Les différents abcès chez le chien

Les chiens peuvent développer des abcès superficiels, donc visibles sous la peau, qui sont souvent causés par des blessures comme une morsure ou une griffure. Ces abcès sont les plus faciles à repérer et donc à traiter. En revanche, les abcès profonds sont plus préoccupants : ils peuvent se former en raison de la présence d’un corps étranger dans le corps du chien ou à cause de bactéries. Ces abcès ne sont pas forcément visibles et on peut passer à côté lors d’une palpation.

Les abcès des glandes anales sont une autre forme d’abcès fréquente chez le chien, car les glandes anales s’infectent facilement. Enfin, les chiens sont souvent victimes d’abcès dentaires, notamment les chiens âgés, d’où l’importance de veiller à leur hygiène buccale.

Il faut rester vigilant car mal soignés, les abcès peuvent entraîner une septicémie.

Abcès chez le chien : symptômes et traitement

soigner un abcès chez le chien

  • Les symptômes d’un abcès chez le chien

La plupart des abcès sont gênants, voire douloureux. On peut donc suspecter la présence d’un abcès si le chien semble souffrir ou n’a pas l’air dans son assiette. Un chien qui se traîne sur son arrière-train a peut-être un abcès anal, tandis qu’un chien qui a de la difficulté à mâcher pourrait avoir un abcès dentaire. Un chien peut aussi avoir un abcès s’il boite ou s’il a des difficultés pour marcher. En cas d’abcès profond, le chien peut avoir de la fièvre, un manque d’appétit et une baisse d’énergie.

  • Abcès chez le chien : quand consulter un vétérinaire?

Comme les abcès peuvent être confondus avec une tumeur, une visite chez le vétérinaire permettra au chien de recevoir un traitement approprié. De plus, certains abcès sont invisibles et seul un vétérinaire pourra les détecter. Le vétérinaire ponctionnera aussi l’abcès pour confirmer la présence de pus et peut ensuite décider de procéder à une radiographie ou à une échographie. Il peut également effectuer un prélèvement qui confirmera la présence ou non de bactéries.

  • Abcès chez le chien : les traitements possibles

Certains abcès peuvent guérir spontanément lorsqu’ils se rompent seuls et que la plaie est nettoyée et désinfectée. On peut également faire murir un abcès en appliquant des compresses d’eau chaude. Si l’abcès est ancien, un vétérinaire pourra procéder à un débridage chirurgical sous anesthésie générale et nettoyer l’abcès. En cas d’abcès profond, le chien aura généralement un traitement antibiotique. Des anti-inflammatoires pourront également être prescrits. En cas d’abcès dans la gueule du chien il faudra adapter son alimentation pendant quelques temps.

  • Comment éviter la formation d’un abcès chez le chien ?

Utiliser un désinfectant pour les plaies d’un chien est un bon moyen d’éviter les abcès superficiels. Pour prévenir la formation d’abcès des glandes anales, on peut vider ces glandes régulièrement, prendre des mesures pour éviter la constipation et administrer au chien un vermifuge. Pour éviter les abcès dentaires, il est important de brosser les dents de son chien ou de lui donner des produits ou des aliments qui empêchent la formation de plaque dentaire.

Quels sont les risques de complications d’un abcès chez le chien ?

La gravité d’un abcès chez le chien varie selon sa localisation, sa taille, sa cause et l’état général du chien. Une température élevée signifie généralement que la situation est préoccupante. L’infection peut se généraliser ou évoluer vers une insuffisance rénale ou un choc septique. Un chien gravement atteint aura de la fièvre, sera apathique et montrera des signes de souffrance évidents. Si c’est le cas de votre toutou, ne perdez pas de temps et prenez rendez-vous chez le vétérinaire.

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x