TERMS OF SERVICES | Close it

Nos conseils vétérinaires

Chien Maladies du chien

Comment protéger mon chien contre la maladie de Lyme?

La maladie de Lyme chez le chien comme chez l’homme se transmet par les piqûres des tiques. Cette infection provoque des crises d'arthrite récurrentes, accompagnées de boiteries et parfois d'anorexie et de fatigue. Les symptômes de la maladie de Lyme sont difficiles à repérer et le diagnostic doit être établi par un vétérinaire. Cette pathologie grave chez le chien se soigne avec des antibiotiques mais les crises d'arthrite peuvent perdurer. Privilégiez la prévention avec des pipettes, comprimés, colliers ou pulvérisateurs anti-tiques.

La maladie de Lyme chez le chien

Qu’est-ce que la maladie de Lyme pour votre chien ?

La maladie de Lyme, aussi appelée Borréliose, est provoquée par une bactérie (borrelia burgdorferi) transmise par les tiques. Cette maladie est essentiellement active dans les régions situées au Nord et à l’Est de la France. La tique se contamine lors de repas de sang sur des animaux sauvages (cerfs, rongeurs…) puis injecte la bactérie dans l’organisme du chien lors d’une nouvelle morsure. L’homme peut également contracter la maladie de Lyme. Chez ce dernier, la morsure de tique infectée se traduit souvent par le développement d’un érythème migrant (plaque rouge sur la peau).

Chez le chien, la période d’incubation de la maladie après contamination est assez longue, entre 2 et 5 mois, ce qui explique que cette affection se développe hors des périodes d’activité des tiques, contrairement à la piroplasmose

La maladie de Lyme chez le chien se présente sous 2 formes :

  • Une forme aiguë se traduisant par une boiterie due à une inflammation de l’articulation (arthrite) sur un ou plusieurs membres, associée à de la fièvre et un abattement.
  • Une forme chronique dans laquelle la boiterie s’accompagne de troubles cardiaques, musculaires (comme des douleurs articulaires), neurologiques ou rénaux. Les symptômes ne sont pas spécifiques, ce qui en fait une maladie difficile à diagnostiquer.

Appliquez les bons conseils pour protéger votre chien de la maladie de Lyme

Protéger son chien contre la maladie de Lyme

  • Repérez les symptômes de la maladie de Lyme

Ou tout du moins, essayez de les repérer ! Car tous les chiens atteints ne présentent pas forcément de symptômes évidents après morsures pathogènes. En outre, les crises provoquées par la maladie, intermittentes, sont au départ souvent modérées, ce qui n’incite pas les propriétaires à consulter un vétérinaire rapidement. On peut toutefois s’alarmer de l’apparition de fièvre, d’un état de fatigue, d’anorexie, d’une respiration saccadée, ainsi que de douleurs musculaires et articulaires rendant les déplacements difficiles.

  • Consultez votre vétérinaire

Lui seul peut diagnostiquer précisément s’il s’agit d’une maladie de Lyme, car les symptômes décrits ci-dessus sont communs à bien d’autre affections. Il est possible d’effectuer une sérologie (détection d’anticorps contre Borrelia) que l’on répétera deux semaines plus tard afin de confirmer le diagnostic. On peut aussi réaliser des tests PCR qui mettent en évidence l’ADN de la bactérie dans le sang du chien. Cependant, les faux négatifs sont fréquents en phase chronique de la maladie.

  • Traitez votre chien aux antibiotiques

La maladie de Lyme se soigne à l’aide d’antibiotiques qui agissent généralement assez vite sur les symptômes (en 2 à 3 jours). Les traitements durent en général 15 jours. Cependant, ils ne permettent pas de débarrasser le chien définitivement de la bactérie responsable de l’affection. En restant porteur de celle-ci, l’animal demeurera sujet à des crises d’arthrite à intervalles réguliers.

  • Privilégiez la prévention contre la maladie de Lyme

Utilisez un anti-tique pour chien tout particulièrement pendant les périodes à risques, à l’automne et au printemps. Destinés à empêcher les tiques de piquer, ils existent en différentes versions : collier, pulvérisateur, comprimés, pipette anti-puces... Les comprimés et pipettes doivent en général être renouvelés chaque mois, mais certains colliers durent plusieurs mois. Les colliers doivent être bien ajustés et adaptés à la taille de votre chien. Demandez conseil à votre vétérinaire qui vous recommandera le produit répulsif le plus efficace pour votre animal. Pensez également à inspecter systématiquement le pelage de votre chien après chaque promenade en le brossant méticuleusement pour le débarrasser des tiques non fixées et retirer les autres. Pour enlever les parasites, n’utilisez pas d’alcool ou d’éther ; servez-vous d’un crochet à tiques… Placez celui-ci entre la peau du chien et la tête de la tique, tournez (sans tirer) jusqu'à ce que la tique lâche prise.

  • Faites vacciner votre chien contre la maladie de Lyme

Le vaccin est préconisé pour les animaux exposés à la Borreliose comme les chiens de chasse ou vivant dans le Nord-Est de la France. On peut réaliser la première injection à l’âge de 12 semaines. Il y a un rappel un mois plus tard puis tous les ans. Cette vaccination contre la maladie de Lyme chez le chien est souvent couplée avec celle de la piroplasmose.

Que faire de la tique ?

Préférez jeter la tique dans les toilettes plutôt que de l'écraser : le sang peut être contaminé, évitez de le répandre.

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x