TERMS OF SERVICES | Close it

Nos conseils vétérinaires

Chien Santé du chien

Chien qui boite : quelle en est la cause ?

Vous avez un chien qui boite ? Ce problème peut provenir de différentes causes : entailles, présence d'intrus entre les coussinets, élongation musculaire, entorse, luxation ou encore fracture. Mais aussi des maladies plus lourdes comme l'arthrose, la maladie de lyme ou la dysplasie de la hanche.

chien qui boite

Un chien qui boite, c’est souvent un chien qui souffre

Lorsqu’un chien se met à boiter, cela signifie que quelque chose le gêne ou le fait souffrir. Qu’il soit jeune ou âgé, le chien qui a des difficultés à se déplacer demandera une attention particulière. En effet, même si un chien qui boite ne court pas forcément de gros risques, il est recommandé de ne laisser traîner aucun symptôme. En effet, une boiterie peut avoir des origines diverses et variées : faux mouvement, chute, piqûre d’insecte, arthrose

Chien qui boite : causes probables et conduite à tenir

soigner un chat qui boite

  • Les blessures et accidents chez le chien

De nombreuses causes accidentelles peuvent contraindre votre chien à boiter. De petits bobos tels que des entailles sont susceptibles d’entraîner un inconfort chez le chien, mais ce n’est pas tout. En effet, parfois, des agents pathogènes peuvent s’introduire entre les coussinets et gêner votre animal, et c’est sans même parler des blessures dites traumatiques (élongation musculaire, entorse, luxation, fracture) qui sont susceptibles de déranger votre chien sur le long terme.

  • Les défauts de croissance chez le chien

Les chiens, comme les humains, peuvent être victimes de malformations héréditaires. Les chiens qui boitent souffrent parfois de dysplasie de la hanche ou du coude. Cela arrive notamment à certains chiots durant leur croissance. Les chiens plus âgés peuvent également être affectés par diverses maladies inflammatoires qui attaquent leurs os et articulations. Ce problème est davantage constaté chez les chiens de grande taille.

  • Les facteurs pathologiques chez le chien

L’arthrose est probablement la cause de boiterie la plus courante chez le chien, surtout si ce dernier est vieillissant. Mais il arrive que des troubles plus graves puissent l’obliger à boiter. C’est le cas des tumeurs osseuses, de la leishmaniose voire encore de la maladie de Lyme. Il arrive en effet qu’une tique provoque de graves symptômes et que la maladie ne se déclare que plusieurs semaines voire plusieurs mois après. Il faut toutefois retenir que dans ces trois cas de figure, il est possible d’administrer des soins au chien qui boite afin de le soigner ou de le soulager.

  • Les conseils de soins prodigués au chien qui boite

Avant de tirer toute conclusion hâtive, déterminez la gravité de la boiterie de votre chien. Appelez-le, faites-le venir vers vous et observez attentivement comment il se comporte. Pose-t-il sa patte bien au sol ? Parvenez-vous à voir quel est le membre atteint ? Examinez ensuite les pattes du chien, ses coussinets et même l’espace qui réside entre ses doigts. Vous ne voyez rien ? Dans ce cas, montez doucement et scrutez la moindre réaction de douleur chez votre animal. Si vous découvrez une plaie mineure ou une écharde, désinfectez bien puis posez des compresses imprégnées d’antiseptique sur la zone douloureuse. Il est indispensable que votre chien se repose pendant au moins 48 heures. Une serviette ou gant chaud peuvent le soulager momentanément.

Consulter un vétérinaire uniquement en cas d’urgence

Dans la plupart des cas, le chien qui boite souffre d’une blessure légère ne nécessitant pas de consultation. Néanmoins, en cas de doute ou si l’état de votre chien ne s’améliore pas au bout de 48 heures, ne prenez aucun risque et contactez votre vétérinaire. Dans certains cas plus précis, vous serez contraint de faire appel à un professionnel, notamment si l’un des membres du chien est gonflé, si une plaie s’étend ou s’il est victime d’une fracture ouverte. Si votre chien devient apathique ou vomit suite à une blessure qui l’a fait boiter, ne prenez aucun risque et consultez au plus vite !

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x