TERMS OF SERVICES | Close it

Compte tenu des dernières mesures gouvernementales et la fermeture des commerces non essentiels, la livraison en point relais n'est plus proposée.
La livraison à domicile est quant à elle toujours parfaitement assurée :-).

Nos conseils vétérinaires

Cheval Hygiène et soins

Réussir la tonte de votre cheval

La tonte de votre cheval constitue le meilleur moyen de l’aider à passer l’hiver au chaud. Tondez-le en automne à l'aide d'outils adaptés comme une tondeuse bien lubrifiée avec des peignes affûtés. Habituez votre cheval au bruit de la tondeuse et tondez toujours dans le sens inverse du poil. Enfin, après la tonte, pansez soigneusement votre monture.

La tonte du cheval

Pourquoi faut-il réaliser la tonte d’un cheval en hiver ? 

Dès la fin de l’été, votre cheval commence très progressivement à prendre son poil d’hiver. Celui-ci, plus épais, est censé l’aider à combattre le froid… Mais si votre cheval travaille régulièrement, il vaut mieux le tondre (tout ou partiellement) afin d’éviter qu’il ne transpire dans son poil d’hiver.

Un cheval qui travaille va transpirer dans son poil d’hiver à chacune de ses sorties. Les poils épais mettent beaucoup de temps à sécher après une séance de travail et toute cette eau reste accumulée au-dessus de sa peau, provoquant des refroidissements qui peuvent affaiblir l’animal. En tondant le poil d’hiver, on empêche la survenue du phénomène de transpiration et on limite les risques de refroidissement et de maladies.

Quand tondre votre cheval et de quelle façon ? 

Réussir la tonte de son cheval

  • Choisissez le bon moment pour tondre votre cheval

La période de tonte dépend de la région dans laquelle vous résidez et de ses conditions de température. Généralement, elle a lieu au cœur de l’automne, en octobre ou novembre.

  • Adaptez la tonte aux besoins de votre cheval

Certains chevaux aux poils plus drus et/ou travaillant beaucoup et régulièrement doivent être tondus à plusieurs reprises au cours de l’année, par exemple en octobre et en février.


  • Équipez-vous du bon matériel pour tondre

Une bonne tondeuse, c’est très facile à trouver… Encore convient-il de l’entretenir correctement en la lubrifiant régulièrement. Assurez-vous surtout que les peignes de la tondeuse sont affûtés et coupent parfaitement.

  • Évitez de stresser votre cheval

Certains chevaux détestent la tondeuse, le bruit qu’elle fait et la sensation qu’elle provoque. Veillez donc à familiariser progressivement votre cheval avec cet appareil « barbare » en le laissant tourner « à vide » avant la tonte ! Pour certains animaux, particulièrement sensibles au bruit, on peut aller jusqu’à mettre des bouchons d’oreilles. Dans tous les cas, commencez par une partie du corps peu sensible, comme l'encolure ou l'épaule.

  • Suivez les conseils des pros

Tondez toujours dans le sens inverse du poil (en maintenant bien la tondeuse parallèle à la peau) et évitez absolument de soulever la tondeuse en fin de passage pour éviter les niveaux disgracieux. Pour les chevaux au pelage très épais, effectuez deux passages en changeant de peigne, du plus large au plus serré. Soyez extrêmement vigilant à vos gestes, car si vous blessez la peau de votre cheval, celui-ci risque de réagir vigoureusement.

  • Choisissez la bonne tonte pour votre cheval

Les formes de tonte les plus courantes sont : la tonte « de course » ou « en manteau »  (les membres, le dos et les reins restent protégés par les poils, ce qui est un avantage pour les chevaux exposés au froid) ; la tonte « de chasse » (la quasi-totalité des poils sont tondus à l'exception de la tête, de l'emplacement de la selle et des membres : elle est recommandée pour les chevaux qui travaillent intensément) ; et la tonte « complète » (conseillée pour les chevaux qui travaillent intensément et/ou font des concours régulièrement). Cette dernière tonte nécessite de bien couvrir son cheval.

  • Finissez bien le travail

Une fois la tonte terminée, prenez le temps d'effectuer un bon pansage pour éliminer la poussière et les poils coupés.

Combien de temps maximum peut durer la tonte de votre cheval ?

N’infligez pas à votre cheval une tonte trop longue… D’abord parce qu’elle est génératrice de stress pour lui, et ensuite parce que les peignes métalliques ont tendance à chauffer lors d’une utilisation trop soutenue. Au-delà d’une heure et demie, préférez interrompre votre travail et le remettre au lendemain.

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x