TERMS OF SERVICES | Close it

Nos conseils vétérinaires

Cheval Hygiène et soins

Réussir la mise au pré de votre cheval

La mise au pré de votre cheval nécessite de respecter quelques règles : prévoir environ un hectare par monture, choisir un parc en bon état avec électrificateur en état de marche, vérifier que les vaccins de votre monture sont à jour, adapter son alimentation et son hydratation et prévenir les blessures, surtout au niveau des pieds et des sabots.

Mise au pré du cheval

La mise au pré de votre cheval : une étape qui se prépare

La mise au pré du cheval est une pratique très fréquente en été… Et pourtant, il est tout à fait possible d’y installer votre compagnon à n’importe quelle saison ! C’est pour lui une expérience très agréable qui lui donne un surcroît de liberté non négligeable. Mais ne croyez pas qu’elle puisse s’effectuer sans préparation ni surveillance…

En effet, l’herbe de printemps chargée d’azote et susceptible de provoquer des coliques, d’éventuelles difficultés d’intégration dans un groupe de chevaux, les risques de blessures… Voici quelques-unes des menaces qui peuvent faire de la mise au pré une expérience désagréable pour votre animal.

Les 7 principales règles à suivre pour réussir la mise au pré de votre cheval

Réussir la mise au pré de son chevalVeillez au confort de votre cheval

Pour que votre cheval puisse se mouvoir en toute liberté, il faut compter un hectare environ par équidé. Cet espace lui permettra de s’alimenter en quantité suffisante, puisqu’il passe la plupart de son temps à brouter.

  • Veillez à la sécurité de votre cheval

Pour empêcher les fugues, la clôture électrique est le moyen le plus couramment utilisé. Lorsque vous cherchez une pâture pour votre cheval, assurez-vous que le parc est en bon état : électrificateur en état de marche, pas d’herbe montante qui vient perturber la diffusion du courant, pas de fils ou de rubans cassés sur le périmètre de la clôture. Vérifiez qu’aucun élément dangereux ne traîne dans le pré (vieux engins agricoles rouillés). Évitez autant que possible de placer votre cheval dans un champ cerné de barbelés ; ils sont dangereux et peuvent causer d’importantes blessures.

  • Veillez à la santé de votre cheval

Vérifiez que ses vaccins (tétanos, grippe) sont bien à jour. Pensez également à le vermifuger pour qu’il ne contamine pas la pâture.

  • Adaptez l'alimentation de votre cheval

Méfiez-vous de l’herbe de printemps dont la teneur en azote peut provoquer des fourbures (congestions inflammatoires) ou des coliques. Pensez également en hiver à complémenter son alimentation avec du fourrage, car l’herbe risque de ne pas suffire.

  • N’oubliez pas l’eau

Un cheval boit 30 à 40 litres d’eau par jour… Il doit disposer en permanence et à volonté d’eau propre, surtout en cas de fortes chaleurs.

  • Surveillez son intégration

Les chevaux possèdent un instinct grégaire et supportent mal la solitude. Il est donc important qu'ils vivent à plusieurs. Vérifiez toujours que votre cheval s’intègre bien dans le groupe où vous l’avez placé, en particulier lors des tout premiers jours. Il arrive parfois qu'un cheval soit rejeté, mordu, botté et que les autres chevaux l'empêchent d’accéder à l’eau et à la nourriture. Il est alors nécessaire d'intervenir et de le changer de groupe.

  • Prévenez les blessures de votre cheval

Qui dit cheval au pré dit surveillance quotidienne afin de déceler d’éventuelles blessures, de contrôler l’état de ses pieds et de vérifier son bon état de santé général. S’il s’agit de la première sortie au pré de votre cheval, il y a fort à parier que cette expérience provoque chez lui une certaine excitation. Si tel est le cas, n’hésitez pas à lui mettre des protections (cloches, guêtres, protège-boulets) pour éviter les blessures. Vous pourrez lui enlever une fois le premier moment d’agitation passé.

Une dernière astuce relative à l’alimentation d’un cheval qui vient d’être mis au pré

Si vous donnez des granulés à votre cheval en complément, mettez le seau qui les contient dans un pneu usagé afin d’éviter qu'il ne le renverse.

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x