TERMS OF SERVICES | Close it

Nos conseils vétérinaires

Cheval Hygiène et soins

Gale du cheval : quels sont les symptômes ?

La gale du cheval est une maladie parasitaire transmise par trois espèces d’arachnides acariens, qui se traduit par une inflammation de la peau de l’animal, de fortes démangeaisons et des chutes de poils localisées. Extrêmement contagieuse, la gale du cheval doit être traitée rapidement pour éviter sa propagation à d’autres individus. Le cheval doit être isolé et l’écurie entièrement nettoyée.

comment traiter la gale du cheval

La gale du cheval, une maladie parasitaire contagieuse

Infection parasitaire très contagieuse, la gale du cheval ne doit pas être prise à la légère. Elle est provoquée par trois types d’acariens qui creusent des galeries sous la peau du cheval et entraînent de fortes démangeaisons. On distingue trois types de gale en fonction des zones infectées de l’animal : la gale sarcoptique, la gale psoroptique et la gale chorioptique. Attention, la gale est une zoonose, c'est-à-dire qu’elle est transmissible à l’homme. Vous devez donc prendre des précautions sanitaires drastiques, lorsque vous traitez un cheval infecté.

Les différents types de gale de cheval et leurs traitements

gale du cheval

  • La gale sarcoptique

Les symptômes de la gale sarcoptique sont localisés sur la tête, le garrot, l’encolure et l’épaule du cheval. Elle est due aux acariens de type sarcopte. En général, on commence à constater l’apparition de croûtes puis de lésions sur la tête de l’animal, avant que le prurit ne s’étende à l’encolure jusqu’aux épaules du cheval qui éprouve alors de fortes démangeaisons et peine à se reposer. Sans traitement, les dépilations sont de plus en plus nombreuses et la gale peut s’étendre à l’ensemble du corps de l’animal infecté.

  • La gale psoroptique

La gale psoroptique est une forme moins grave d’infection que la gale sarcoptique. Elle est transmise par des acariens de type psoropte. La gale psoroptique apparaît plus souvent en hiver, saison durant laquelle les psoroptes sont les plus actifs. Des lésions surviennent au niveau de la crinière et à la base de la queue. Le poil devient cassant. Les oreilles peuvent être aussi atteintes par les parasites qui entraînent du prurit. Il peut être difficile de calmer l’animal avant de le traiter.

  • La gale chorioptique

La gale chorioptique concerne essentiellement les membres du cheval. Elle est due aux acariens de type choriopte, qui sont actifs principalement au printemps. Ils vivent à la surface de la peau de l’animal qui ressent de très vives démangeaisons au niveau des paturons et des boulets. Pour tenter d’atténuer la douleur, le cheval a tendance à se mordre et à piétiner. Là encore, des lésions, des croûtes et des dépilations apparaissent aux endroits infectés.

  • Traitement de la gale du cheval

Si vous constatez l’apparition de prurit, de lésions et des symptômes de grattage ou de dépilation sur votre animal, il ne faut pas tarder à appeler un vétérinaire et l’isoler. La gale étant une maladie extrêmement contagieuse, une fois le diagnostic établi grâce à des prélèvements et des examens, la gale doit être déclarée aux autorités afin que des mesures de préventions soient prises. L’animal doit être isolé le temps qu’il guérisse et tous les chevaux ayant eu un contact avec lui doivent également être traités, de manière préventive. L’écurie doit être nettoyée de fond en comble, ainsi que tous les instruments ayant servi à panser les chevaux. La gale étant une zoonose transmissible à l’homme, il faut prendre des précautions d’hygiène (utiliser des gants, se laver les mains) et éviter le contact avec des enfants. 

Quelques conseils à titre de prévention

Il est important de bien entretenir votre cheval au quotidien. Seule une bonne observation de son comportement général et un examen attentif vous permettra de savoir s’il souffre d’une maladie de peau. Après chaque promenade, il faut absolument prendre le temps de lui apporter tous les soins et l’attention nécessaires lors du retour à l’écurie

 

 

merc

merc

Voir tous les conseils vétérinaires
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x