TERMS OF SERVICES | Close it

Nos conseils vétérinaires

Cheval Alimentation

Connaître les besoins en eau de votre cheval

Les besoins en eau de votre cheval sont supérieurs à ceux de l'homme : 20 à 40 litres par jour en moyenne. Quelques règles sont à suivre pour que votre cheval soit bien hydraté : le faire boire souvent par petites quantités, lui faire ingérer une eau à température ambiante et vous assurer de la propreté du point d'eau utilisé par votre cheval.

Conaître les besoins en eau de son cheval

Les besoins en eau d’un cheval sont bien supérieurs à ceux de l’homme

Un cheval doit boire entre 20 et 40 litres d'eau par jour, parfois plus. Ses besoins varient selon son alimentation, le travail qu'il fournit et la température extérieure.

Afin de garantir une bonne hydratation à son cheval et préserver son bien-être et sa santé, le cheval doit pouvoir boire à volonté ou presque. Dans certaines circonstances, mieux vaut freiner sa soif pour protéger son système digestif.

Les règles d’or pour garantir la bonne hydratation de votre cheval

Eau pour cheval

  • Apprenez à le freiner

Après un effort important, ne laissez pas votre cheval boire d’un seul coup de grandes quantités d'eau. Accordez-lui quelques gorgées, puis dessellez-le, débridez-le, bouchonnez-le pour « gagner du temps ». Laissez-le ensuite se désaltérer à volonté.  En extérieur, lors de longues étapes en randonnée, l'idéal serait de faire boire les chevaux souvent par petites quantités. En réalité, cela s'avère souvent difficile. Si vous parvenez à un point d'eau après une longue marche, ne laissez pas votre cheval ingurgiter d'un trait plusieurs litres d'eau. Agissez de manière progressive plutôt que de lui permettre de s'abreuver à volonté.

  • Faites boire à température votre cheval

S'il fait très chaud, une eau trop fraîche risque de « d’agresser » l'estomac de votre cheval : la différence de température provoque une contraction soudaine des tissus et des organes, qui risque d'entraîner des réactions digestives telles que des coliques. Mettez à disposition de votre cheval de l'eau à température ambiante.

  • Faites la différence entre pré et écurie

Le cheval au pré broute toute la journée. L'herbe étant riche en eau, il absorbe une bonne partie du liquide dont il a besoin en mangeant. De fait, les chevaux sauvages ne boivent pas souvent. Ils se rendent au point d'eau deux à trois fois par jour, (voire une seule fois) et s'abreuvent alors largement. Le cheval vivant au box, en revanche, se nourrit essentiellement d’aliments secs : paille, foin, céréales ou aliments complets. Il a besoin de compenser ce manque de liquide en buvant fréquemment. S'il ne boit pas assez, le bol alimentaire devient trop sec et le transit intestinal peut être ralenti ou même bloqué, entraînant une crise de coliques.

  • Assurez-vous de la propreté du point d’eau

Dans le box, étant donné leur hauteur, le seau d'eau ou l'abreuvoir automatique peuvent être salis par le crottin. Si le cheval a souillé son eau, nettoyez très soigneusement le récipient à l'aide d'une éponge propre et claire. Il est parfois possible d'installer un abreuvoir automatique au pré. Il convient également de le contrôler et de le nettoyer quotidiennement. En hiver, les canalisations risquent de geler. Il faut prévoir un point d'eau de remplacement, comme un grand abreuvoir collectif contenant de grandes quantités d'eau. Mais un tel abreuvoir se salit rapidement. Retirez les débris éventuels deux fois par jour et changez l'eau tous les trois à quatre jours. Régulièrement, récurez l'abreuvoir à fond afin d'ôter les mousses et les petites plantes qui se développent sur ses parois. En hiver, s'il gèle, cassez la glace et retirez les morceaux, elle se reformera moins vite. Un ballon à la surface de l'eau peut ralentir le processus de formation de la glace.

Comment donner à boire à votre cheval autrement qu’avec un abreuvoir ?

A défaut d'abreuvoir, on peut utiliser un simple seau en plastique. Attention, il ne doit pas avoir d'anse dans laquelle le cheval pourrait se coincer le pied. Pour stabiliser le seau, placez-le au centre d'un pneu.

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x