TERMS OF SERVICES | Close it

Compte tenu des dernières mesures gouvernementales et la fermeture des commerces non essentiels, la livraison en point relais n'est plus proposée.
La livraison à domicile est quant à elle toujours parfaitement assurée :-).

Nos conseils vétérinaires

Chat Maladies du chat

Mon chat a de l’asthme : que faire ?

L'asthme du chat est une maladie qui touche son système respiratoire. Une crise d'asthme féline se manifeste par des toux, des difficultés à respirer et des sifflements à la respiration. Lors d'une crise, ne paniquez pas et transportez votre animal chez le vétérinaire dans une cage de transport. Le praticien lui administrera un supplément d'oxygène, des bronchodilatateurs et des corticoïdes pour le soulager.

L'asthme du chat

L’asthme félin : qu’est-ce que c’est ?

L’asthme du chat est une maladie touchant le système respiratoire de l’animal. Elle est causée par une réaction allergique à un élément présent dans l’air (pollen, acarien, fumée de cigarette...). Une crise d’asthme provoque l’inflammation des voies respiratoires du chat. Celui-ci sécrète une quantité importante de mucus qu’il ne peut évacuer et ses bronches se contractent, l’empêchant de respirer normalement. Si rien n’est fait, l’animal peut s’étouffer et mourir.

Comment soulager votre chat qui a de l’asthme ?

Les solutions pour soulager l'asthme du chat

  • S’assurer que c’est bien de l’asthme

Les symptômes de l’asthme peuvent parfois cacher une autre pathologie comme une tumeur ou un épanchement pleural. Il est nécessaire de faire établir un diagnostic précis par un vétérinaire. Celui-ci procèdera à une série de tests et d’examens pour s’assurer que l’animal ne souffre pas d’autre chose. C’est en éliminant les autres pathologies possibles que l’on pose le diagnostic d’asthme. En pratique, cela consiste à réaliser des analyses de sang et de selles, une radiographie de l’appareil respiratoire ainsi qu’une bronchoscopie et un lavage broncho-pulmonaire (LBA).

  • Votre chat est en pleine crise, que devez-vous faire ? 

La crise d’asthme aiguë chez le chat nécessite une prise en charge en urgence de l’animal, car ce dernier est en détresse respiratoire. Ne paniquez pas. Prenez votre chat avec vous dans sa cage de transport et emmenez-le rapidement chez le vétérinaire. Si vous le pouvez, prévenez le vétérinaire de votre arrivée. Prise à temps, la crise d’asthme se gère généralement bien. L’administration d’un supplément d’oxygène, de bronchodilatateurs et de corticoïdes permet à l’animal de retrouver une respiration régulière.

  • Eviter l’apparition de nouvelles crises

Les crises d’asthme étant provoquées par une réaction allergique, il est possible de minimiser leurs apparitions en découvrant quel allergène les déclenche, mais, en pratique, cela reste relativement compliqué. Les allergènes déclencheurs de l’asthme sont présents dans l’air : pollens, acariens, poussières de litière, aérosols, fumée, produits chimiques volatils présents dans les meubles premier prix… Il faut donc faire en sorte que votre chat soit le moins en contact possible avec ces différents éléments. Vous pouvez, entre autres, mettre un filtre anti-acarien dans l’aspirateur, utiliser des produits d’entretien biologiques, éviter de fumer dans la même pièce que votre animal ou changer sa litière habituelle contre une litière de cristaux qui ne fait pas de poussière.

  • Suivi vétérinaire et traitement de fond

En dehors des périodes de crise d’asthme, il est nécessaire que le chat soit régulièrement suivi par un vétérinaire. Un traitement de fond peut être mis en place. Ce dernier, à base d’anti-inflammatoires stéroïdiens, vise à limiter l’apparition des lésions de l’appareil pulmonaire inhérentes à l’asthme du chat. Il est administrable par voie orale ou en inhalation et se révèle très efficace pour les animaux qui y répondent bien. De plus, il existe toujours un risque de surinfection auquel il faut être très attentif.

En résumé

L’asthme du chat est une maladie incurable et quelque peu contraignante. Mais dès lors qu’un traitement est mis en place, elle n’altère ni la qualité ni l’espérance de vie de l’animal. Un chat asthmatique doit être suivi régulièrement par un vétérinaire. Lui seul est en mesure d’administrer un traitement adapté à ses besoins. A noter qu’il faut mettre en place quelques règles d’hygiène afin de minimiser les risques d’apparition de crises.

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x