TERMS OF SERVICES | Close it

Nos conseils vétérinaires

Chat Santé du chat

Comment un chat peut-il être empoisonné ?

Le chat passe sa journée à se lécher, il peut donc s'empoisonner simplement en étant en contact avec des produits chimiques répandus sur le sol, le gazon, la literie, le linge. Attention également si vous diffusez des huiles essentielles dans votre maison. Mais un chat empoisonné a le plus souvent ingéré des plantes toxiques, des animaux malades ou des croquettes avariées. Voici les différentes sources d'empoisonnement ainsi que les symptômes qui y sont liés.

symptômes de l'empoisonnement du chat

Comment savoir si votre chat est empoisonné ?

Si votre chat mange des animaux intoxiqués par des produits chimiques (raticides, insecticides), vous constaterez chez lui des tressautements, convulsions accompagnées d'une salivation excessive. S'il mange des plantes toxiques ou s'il est souillé par de l'engrais biologique ou par les pesticides du champ voisin, votre chat ne mangera plus, aura froid ou au contraire de la fièvre avec des pupilles dilatées, de la bave.

Dans tous les cas, un chat empoisonné marche difficilement, tremble, salive beaucoup voire vomit, tousse. Il est fatigué, a la diarrhée, semble déprimé. Enfin, selon le type d'empoisonnement, ses urines peuvent être de couleur marron. 

Quelles sont les sources d'empoisonnement ?

comment réagir face à un chat empoisonné

  • Des plantes toxiques

Le chat mâchouille souvent des plantes vertes, de l'herbe. À vous de connaître les plantes toxiques afin de les éloigner de votre compagnon à quatre pattes ! Les plantes toxiques peuvent entraîner chez le chat des troubles cardiaques, digestifs, cutanés. Le lys par exemple provoque des gonflements de la face ainsi qu'une insuffisance rénale. Les conséquences sont mortelles. Faites attention également au muguet, aux plantes exotiques. Ces dernières sécrètent du latex, une substance très irritante pour les yeux, la bouche. Vous pourriez observer un gonflement de la gorge.

  • Les autres animaux

Votre chat accède à l'extérieur et chasse. Il peut attraper un animal plus faible que les autres, car malade ou lui-même empoisonné. Il s'agit souvent des rongeurs ou d'une taupe qui a mangé un escargot qui vient de grignoter un produit anti-limace dans le potager. C'est le principe de la chaîne alimentaire ! Dans ce cas, vous observez du sang dans l'urine et les excréments de votre chat. Ce dernier a froid et tremble.

  • Des aliments non adaptés

Certains aliments sont toxiques pour le chat : chocolat, café, thé, alcool, avocat, oignon, noix, champignon, poireaux. Gardez-vous donc de donner les restes de vos repas à votre chat et méfiez-vous si celui-ci monte sur la table pour lécher les assiettes. En effet, le chat ne digère pas tout ! À vous de ne laisser à sa disposition que ses croquettes, et de faire en sorte que rien d'autre ne lui soit accessible. Si c'est le cas, et que votre matou est malgré tout malade, sa nourriture est peut-être alors avariée ou contaminée par des bactéries.

  • Des médicaments et produits ménagers

Si votre chat se couche et miaule, s'il titube et respire difficilement alors sans doute a-t-il croqué du paracétamol, un somnifère ou de l'ibuprofène. Comme avec bébé, les produits ménagers ainsi que les médicaments doivent être rangés hors de portée de votre chat, de préférence dans un placard fermé puisque le chat peut atteindre facilement le haut de votre étagère !

  • Une maladie qui évolue

Un chat empoisonné est peut-être atteint d'une maladie depuis quelque temps et celle-ci évolue. Avec le temps, l'organisme affaibli et malade produit des toxines qui empoisonnent le métabolisme entier en passant par le sang. C'est le cas par exemple de l'insuffisance rénale, du diabète. Votre chat maigrit, mange peu et boit beaucoup.

Comment réagir quand on observe un chat empoisonné ?

Aérez la pièce et placez votre compagnon sous une couverture s'il tremble, s'il a froid. Au contraire s'il a de la fièvre, rafraîchissez-le à l'aide d'un ventilateur par exemple. Appelez un vétérinaire et suivez ses conseils. Comme pour les êtres humains, le charbon médical peut être un début de solution. Dans tous les cas, empêchez-le de manger, et surtout ne le faites pas vomir sans connaître la source de son intoxication.

 

Voir tous les conseils vétérinaires
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x