TERMS OF SERVICES | Close it

Nos conseils vétérinaires

Chat Le chaton

Comment gérer le sevrage de mon chaton?

Le sevrage de votre chaton est une étape importante de sa vie. Voici comment aider votre compagnon à se sevrer en toute sérénité : proscrire le lait de vache, éviter un sevrage trop brutal, choisir une alimentation spécifique pour chaton, éviter les restes de tables et autres friandises et veiller à lui donner de l'eau en quantité.

Sevrage d'un chaton

Que faut-il savoir sur le sevrage d’un chaton ?

En moyenne, un chaton est allaité par sa mère jusqu’à l’âge de deux mois (c’est notamment pourquoi il est recommandé de ne pas le séparer d’elle avant qu’il atteigne cet âge). Mais son sevrage commence progressivement entre la 4e et la 7e semaine. À partir de cette période, il faut donc commencer à introduire des rations solides dans l’alimentation de votre chaton.

Mais lors du sevrage d’un chaton, il ne faut pas faire tout et n’importe quoi. Par exemple, une lactation insuffisante est une cause de décès très fréquente chez les chatons. Si un petit est séparé trop tôt de sa mère, il devient indispensable de lui fournir du lait maternisé spécifique pour assurer sa survie. Les nouveaux-nés disposent de peu de réserves… S’il s’alimentent insuffisamment et irrégulièrement, ils s’affaiblissent et se déshydratent rapidement. 

Les règles à suivre pour sevrer votre chaton efficacement et en toute sécurité 

Gérer le sevrage d'un chaton

  • Proscrivez le lait de vache

Si vous devez allaiter votre chaton, faites-le avec un lait maternisé spécial pour chats. En aucun cas vous ne devez utiliser du lait de vache seul… Moins énergétique et relativement pauvre en protéines, le lait de vache est, en outre, trop riche en lactose, mal toléré par l’estomac du chaton. 

  • Évitez un sevrage brutal de votre chaton

Entamez le sevrage lorsque votre chaton entre dans sa 5e semaine. Commencez à introduire très progressivement une alimentation mixte, de type pâtée. Un sevrage trop brutal risque d’entraîner des troubles digestifs et de provoquer des diarrhées. D’une manière générale, préférez des aliments riches en calories et faciles à digérer.

  • Choisissez une alimentation spécifique pour chaton

Les chatons ont des besoins énergétiques plus importants que les chats adultes car ils doivent combler à la fois leurs besoins de survie et de croissance. Il est donc capital de choisir des aliments de croissance spécifiquement conçus pour eux.

  • Fuyez les déséquilibres alimentaires

Les restes de tables, les petits morceaux de viande ou de fromage, ainsi que les friandises sont à proscrire car susceptibles de déséquilibrer le régime alimentaire de votre chaton. Or, c’est dans son jeune âge qu’il adopte de bonnes ou de mauvaises habitudes alimentaires ! Ces petits extras l’entraîneront à quémander et a se détourner de ses rations alimentaires quotidiennes. 

  • • Soignez la gamelle d’eau

Dès son plus jeune âge, le chat est très sensible au goût de l’eau. Il déteste l’eau trop chlorée et celle qui a séjourné longtemps dans un contenant en plastique. Laissez-lui de l’eau en permanence dans un récipient en verre et relativement plat. Sachez que votre chaton boit peu, mais très souvent, et plus encore la nuit. 

Comment se déroule le sevrage d’un chaton sauvage ?

À l’état sauvage, les chatons commencent leur sevrage vers la 4e semaine. Leur mère commence par leur apporter des proies mortes, puis des proies vivantes pour leur apprendre à les saisir et les tuer. À huit semaines, un chat sait déjà achever une proie ; à trois mois il réalise ses premières captures, et à quatre mois il est devenu un chasseur expérimenté.

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x