TERMS OF SERVICES | Close it

Nos conseils vétérinaires

NAC Alimentation

Nourrir vos rongeurs : les règles communes

Il existe plusieurs règles communes pour nourrir un rongeur qu'il s'agisse d'un hamster, d'un cobaye, d’un cochon d’inde, d'une souris ou d'un chinchilla. Choisissez les granulés adaptés à l’espèce de votre rongeur, donnez-lui des fibres végétales et des aliments frais de temps à autre. Enfin évitez certains végétaux, toxiques pour les rongeurs, comme l'avocat, la pomme de terre, le coquelicot ou l'oignon.

Nourrir les rongeurs

Ce qu’il faut savoir sur l’alimentation des rongeurs

La base de l’alimentation des petits rongeurs domestiques est constituée de granulés et de foin. Mais il est toujours possible d’apporter de la variété à ce régime de base, notamment en ajoutant des aliments frais (herbes, légumes, fruits) et à l’occasion quelques friandises.

Attention toutefois à la nourriture que vous donnez à vos rongeurs, ceux-ci possèdent un système digestif relativement fragile… Certains excès (ou tout simplement des aliments inadaptés) peuvent être à l’origine de graves dysfonctionnements, voire provoquer la mort de votre animal de compagnie.

Les règles de base pour bien nourrir votre rongeur

Comment nourrir un rongeur

  • Choisissez les bons granulés pour votre rongeur

Les granulés (ou les mélanges de granulés, de graines et de fruits séchés) répondent parfaitement aux besoins nutritionnels de base de votre petit compagnon. Prenez soin toutefois de choisir ceux qui lui sont adaptés. Ne considérez pas que ce qui convient au hamster peut forcément convenir au chinchilla, par exemple. En effet, il existe 2 types de régimes alimentaires chez les rongeurs :

  • L’omnivore, il s’agit des animaux qui mangent un peu de tout (graines, foin de Crau, légumes frais, fruits voire fromage ou viande) comme le rat, la souris, la gerbille ou le hamster.
  • L’herbivore strict, ce sont les rongeurs qui consomment uniquement de la verdure (foin ou herbe essentiellement) tel le cochon d’Inde ou le chinchilla. Les mélanges de graines ne leur conviennent pas.

Les granulés ou mélanges de graines sont spécialement conçus pour une espèce de rongeur, avec eux, vous ne pouvez pas faire d’erreur !

Faîtes attention aux quantités. Ces aliments sont concentrés et caloriques. Or nos petits mammifères, confinés la plupart du temps dans leur cage, ont tendance à prendre du poids. Afin d’éviter l’obésité qui les guette, respectez bien les quantités préconisées par jour. Et si votre rongeur réclame du rab, préférez une bonne poignée de foin. N’hésitez pas aussi, si cela est possible, à lui faire faire un peu d’exercice hors de son logis.

  • Pensez à l’apport en fibres grâce au foin pour rongeurs

Même si la nourriture sous forme de granulés ou d’aliment complet constitue la base de l’alimentation des rongeurs, n’oubliez jamais que leurs besoins en fibres végétales sont importants. Les fibres végétales (présentes dans les feuilles, les branches et les herbes) sont constituées de cellulose, élément indispensable à un bon transit intestinal. La façon la plus simple d’assurer cet apport en fibres végétales passe par l’achat d’un foin de qualité et sa mise à disposition à volonté.

  • Donnez occasionnellement des aliments frais à votre rongeur

Les légumes et les herbes sont pourvoyeurs de fibres, de vitamines et de minéraux indispensables au bien-être des rongeurs. Même si ceux-ci ne sont pas frugivores, il est également possible de leur donner occasionnellement des fruits… mais sans excès, au risque de provoquer des perturbations intestinales. Voici une liste non exhaustive des herbes, légumes et fruits bien tolérés par les rongeurs : trèfle, scarole, endive, feuilles de pissenlit, carotte et fanes de carotte céleri, banane, brocolis, courgette, pomme, laitue, persil, cerfeuil, basilic, serpolet, marjolaine.

  • Respectez quelques règles de bases

Lorsque vous donnez des herbes, des légumes ou des fruits à votre petit compagnon, assurez-vous qu’ils soient parfaitement frais, à température ambiante, absolument propres, secs et diversifiés… Mieux vaut servir de petites quantités de végétaux différents plutôt qu’une large portion d’un seul type.

  • Offrez des friandises à votre rongeur

Pour améliorer l’ordinaire, n’hésitez pas à donner de temps en temps (mais surtout pas quotidiennement !) une petite friandise à votre rongeur. Il adore grignoter. Choisissez de préférence des produits élaborés par des professionnels qui offrent l’avantage d’être équilibrés et de ne présenter aucun risque.

  • N'oubliez pas la vitamine C pour votre cochon d'Inde

En effet, le cochon d’inde est le seul rongeur incapable de synthétiser la vitamine C ou acide ascorbique. Cette molécule est pourtant indispensable à de nombreuses fonctions vitales. Il faudra donc lui en apporter via l’alimentation et par complément alimentaire sous forme de comprimés, de gélules ou de liquide que vous pouvez verser dans son biberon. Les légumes les plus riches en vitamine C sont les épinards et le persil. Quant aux fruits viennent en tête le kiwi, l’orange et la fraise.

Certains végétaux ne doivent pas entrer dans l’alimentation de votre rongeur

Voici une liste non exhaustive des végétaux toxiques pour les rongeurs que vous ne devez sous aucun prétexte laisser à leur portée : amarante, avocat, pomme de terre, oignon, laurier, marron, coquelicot, euphorbe, ficus, fougère, belladone, choux, colchique, hortensia, houx, muguet, oxalis, sapin, pin, philodendron. Au cas où votre rongeur en ingère, appelez tout de suite votre vétérinaire.

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x