TERMS OF SERVICES | Close it

Nos conseils vétérinaires

Chien Maladies du chien

Qu’est-ce que le pyomètre chez la chienne ?

Le pyomètre est une maladie grave qui ne peut toucher qu’une chienne qui n’est pas stérilisée. Il s’agit d’une inflammation grave de son utérus. Ce dernier peut s’infecter et mettre en danger la vie de votre chienne. Plusieurs symptômes peuvent vous alerter comme une augmentation notable de la boisson, des vomissements ou une fatigue inhabituelle chez votre toutou. Votre vétérinaire, qu’il faut consulter très rapidement, saura vous guider pour diagnostiquer et soigner votre animal de compagnie adoré.

le pyomètre chez la chienne

Quels sont les symptômes d’un pyomètre chez la chienne ?

Le pyomètre se divise en deux catégories. S’il s’agit d’un pyomètre à col fermé, des sécrétions vont s’accumuler dans l’utérus de votre chienne. Son abdomen va alors s’en trouver distendu. S’il s’agit d’un pyomètre à col ouvert, vous pourrez observer chez elle des écoulements vulvaires. Si votre chienne boit anormalement, urine plus fréquemment qu’à l’accoutumée ou se retrouve subitement dans un état de déprime permanent, il est fortement conseillé de consulter un vétérinaire, car cela peut être symptomatique d’un pyomètre.

Comment diagnostiquer un pyomètre ?

symptômes pyomètre chien

  • Quels types de chiennes sont touchées par un pyomètre ?

Il est possible d’envisager un pyomètre si votre chienne n’est pas stérilisée et qu’elle a plus de sept ans. Cependant, il arrive que l’infection se déclenche à un âge moins avancé. Toutes les races de chiennes peuvent contracter un pyomètre. Après ses chaleurs, il est important d’être vigilant et d’observer régulièrement votre amie à quatre pattes. Il faut consulter rapidement si vous constatez qu’elle est très fatiguée, qu’elle mange moins que d’habitude, qu’elle urine de façon abondante, qu’elle est sujette à des vomissements ou qu’elle boit sans cesse.

  • Quelles sont les causes d’un pyomètre chez la chienne ?

Le pyomètre chez la chienne est un dérèglement hormonal qui survient lorsque son col utérin se referme après ses chaleurs. Des sécrétions augmentent et s’accumulent dans sa cavité utérine. L’utérus se dilate alors de façon disproportionnée. Des bactéries peuvent ainsi faire leur apparition. À ce jour, la cause exacte du pyomètre chez la chienne n’est pas connue. Cependant, il a été observé que l’administration répétée de produits contraceptifs conçus pour éviter ou arrêter les chaleurs des chiennes peut mener au développement d’un pyomètre.

  • Comment prévenir un pyomètre chez la chienne ?

Pour diagnostiquer un pyomètre chez une chienne, l’équipe médicale fera des radiographies de l’abdomen de votre chienne. Il est également possible qu’on lui fasse une échographie abdominale. Si le résultat montre une dilatation utérine anormale et un contenu liquidien dans l’utérus, il sera alors diagnostiqué un pyomètre à votre chienne. Il peut arriver que votre chienne développe un pyomètre bénin, mais cela reste extrêmement rare. Dans ce cas-là, un traitement médical est suffisant. Votre chienne sera alors traitée grâce à des antibiotiques qui s’occuperont de faire disparaître l’infection. Des soins vétérinaires lui seront également administrés. Ces derniers se chargeront d’éliminer les sécrétions en créant des contractions utérines chez elle. Cependant, cela n’exclut pas que votre chienne développe de nouveau un pyomètre par la suite. Il est conseillé de rester vigilant, et ce, particulièrement à la suite de ses chaleurs.

  • Comment se traite un pyomètre chez la chienne ?

Dans la grande majorité des cas de pyomètre, la chirurgie est la seule option qui s’offre à vous. On procédera alors à l’ablation de l’utérus de votre chienne et de ses ovaires également. Cet acte chirurgical se nomme ovario-hystérectomie. Votre chienne sera perfusée avant et après l’opération afin d’éviter toute déshydratation. Elle sera également sous antibiotiques par la suite. Il est évident qu’il s’agit d’une opération lourde, mais elle est inévitable pour sauver la vie d’une chienne souffrant d’un pyomètre. C’est également la seule option pour s’assurer qu’il n’y aura pas de récidive.

Comment s’occuper au mieux de votre toutou dans cette situation ?

Il est recommandé d’être vigilant aux moindres changements d’habitude de votre chienne. De surcroit, si elle est n’est pas stérilisée. Si vous la sentez déprimée, continuellement fatiguée, déshydratée ou qu’elle urine abondamment, ce sont des indices qu’il faut prendre en compte. Il est fortement conseillé de consulter un vétérinaire dès que vous avez le moindre doute. Le pyomètre chez la chienne est une affection grave qui nécessite d’être traitée dans les plus brefs délais.

 

 

Voir tous les conseils vétérinaires
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x