TERMS OF SERVICES | Close it

Compte tenu des dernières mesures gouvernementales et la fermeture des commerces non essentiels, la livraison en point relais n'est plus proposée.
La livraison à domicile est quant à elle toujours parfaitement assurée :-).

Nos conseils vétérinaires

Chien Maladies du chien

Qu'est-ce que la pyodermite chez le chien ?

Par définition, la pyodermite chez le chien est une infection de la peau causée par différents microbes. La principale bactérie responsable est issue de la famille des staphylocoques. Il existe de nombreuses formes de pyodermite entraînant moult symptômes, du simple bouton à la lésion. Pour soulager votre ami à quatre pattes, il est conseillé de consulter un vétérinaire afin d'obtenir les traitements adéquats.

Qu'est-ce que la pyodermite chez le chien

Quelles sont les causes de la pyodermite chez le chien ?

La pyodermite est une infection de la peau très fréquente chez le chien. Elle peut survenir suite à un manque d'hygiène. L'alimentation peut également être responsable (allergies ou carences alimentaires), tout comme l'utilisation de shampoings non adaptés. Certains traitements, à l'instar des corticoïdes et des antibiotiques, peuvent déclencher la pyodermite. La dernière cause est une maladie parasitaire (des piqûres de puces ou la gale). De manière générale, toute irritation cutanée est susceptible de déclencher cette infection. Il semblerait également que la pyodermite se manifeste plus souvent dans un milieu chaud et humide. Il est conseillé d'être encore plus vigilant lors de la saison estivale. À noter que la pyodermite chez le chien n'est pas contagieuse, mais nécessite de suivre des mesures d'hygiène simples.

Les formes et symptômes de la pyodermite chez le chien

Les formes et symptômes de la pyodermite chez le chien

  • La pyodermite superficielle

Cette forme de l'infection ne touche que la couche superficielle de la peau, à savoir l'épiderme et le follicule pileux. Elle est la moins grave. Les symptômes sont généralement l'apparition d'une plaque humide, irritante et ulcérée. Cette dernière peut démanger et rendre le poil terne. Le risque de ne pas traiter l'infection à temps est qu'elle se transforme en pyodermite profonde. Pour reconnaître la pyodermite chez le chien, il est recommandé de connaître les symptômes les plus caractéristiques. Il s'agit de l'apparition de boutons souvent remplis de pus, de la perte de poils par zones, d'apparition de croûtes, de lésions, de rougeurs et de suintements au niveau de la peau. Ces derniers sont plus difficiles à repérer sur les chiens à poils longs que sur ceux à poils courts.

  • La pyodermite profonde

Comme son nom le laisse supposer, la pyodermite profonde est plus grave que celle superficielle. Les symptômes sont sensiblement les mêmes, mais l'infection se révèle plus profonde. On assiste à la rupture de la membrane basale et du follicule pileux. Les ulcères sont purulents, les zones inflammatoires très développées et les suintements importants. La maladie entraîne un affaiblissement général du chien. Elle touche plus particulièrement les jeunes chiens et des races vulnérables comme le golden retriever et le saint-bernard.

  • La pyodermite pyotraumatique

Aussi appelée pseudo-pyodermite ou hot-spot, cette troisième forme est provoquée par un traumatisme. Généralement, le chien ne souffre pas d'infection. Le problème vient d'un trouble du comportement, ou survient fréquemment après un choc traumatique, psychique ou un stress profond. Par exemple, cela peut arriver avec un chien qui se lèche, se gratte ou se mordille tout le temps. Elle ressemble à un eczéma qui suinte et touche plus particulièrement la face interne des cuisses, le ventre et les bajoues.

  • La pyodermite des plis

Pour une infection localisée entre les plis de la peau, il n'est pas rare de parler de pyodermite des plis. Elle touche principalement les chiens atteints d'obésité ou certaines races de chiens plissés comme les sharpeïs.

Les conseils pour soulager la pyodermite chez le chien

Si la pyodermite chez le chien n'est pas traitée, les conséquences peuvent en être graves, à savoir un état apathique, une perte d'appétit et un amaigrissement. À la moindre croûte ou rougeur suspecte aperçue sur la peau de votre compagnon à quatre pattes, il est indispensable de consulter un vétérinaire pour diagnostiquer l'infection et pratiquer les soins adéquats. Les traitements peuvent être l'application d'un antibactérien local, l'administration d'antibiotiques (3 à 4 semaines minimum) et l'utilisation de produits antiseptiques. Le vétérinaire peut également choisir de mettre une collerette au chien pour limiter ses grattages.

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x