TERMS OF SERVICES | Close it

Nos conseils vétérinaires

Chien Maladies du chien

Quelles sont les maladies de la prostate chez le chien ?

La prostate du chien est une glande située près de la vessie et qui produit la majorité du liquide contenu dans le sperme. Elle est indispensable à la reproduction. Les maladies de la prostate chez le chien sont nombreuses, allant de l’hyperplasie bénigne de la prostate au cancer, en passant par les infections. Les symptômes sont dominés par des problèmes urinaires ou de la constipation.

maladies de la prostate chez le chien

Où se trouve la prostate chez le chien ?

Pour comprendre les maladies de la prostate chez le chien, il n’est pas inutile de faire un petit rappel anatomique : la prostate mesure quelques centimètres et se positionne au niveau du col de la vessie (autour de l’urètre, le conduit qui évacue les urines vers l’extérieur). Au-dessus de la prostate, se trouve le rectum, la portion terminale de l’intestin où sont stockées les crottes avant d’être éliminées vers l’extérieur.

Toute affection de la prostate va donc avoir des répercussions sur le transit de l’urine et des selles.

Quels sont les symptômes des maladies de la prostate chez le chien ?

symptômes des maladies de la prostate chez le chien

Les symptômes des maladies de la prostate du chien sont dominés par des atteintes urinaires et des difficultés à déféquer, voir de la constipation. Cependant ils peuvent varier quelque peu en fonction de la pathologie dont souffre le chien. Ces symptômes vont orienter le vétérinaire qui réalisera un toucher rectal pour évaluer la taille et l’aspect de la prostate. Des examens complémentaires comme une radiographie ou une échographie seront ensuite nécessaires pour affiner le diagnostic.

On compte 4 grands types d’affection de la prostate du chien.

  • L’hyperplasie bénigne de la prostate : la plus courante

L’hyperplasie bénigne de la prostate chez le chien correspond à une augmentation de la taille de la glande avec l’âge. Cette affection est induite par une hormone : la testostérone.

La prostate va alors comprimer les structures alentours. Le chien va présenter de la constipation, des problèmes pour uriner ou une boiterie. Son urine peut parfois être teintée de sang ou il peut perdre quelques gouttes de sang en dehors des mictions. L’hyperplasie bénigne de la prostate du chien est souvent responsable d’une infertilité chez le mâle reproducteur.

  • Prostatite et abcès : des bactéries en cause

Les prostatites sont causées par des bactéries d’origine urinaire ou sanguine. En plus des symptômes classiques, on peut observer une fièvre et des écoulements au niveau du pénis. La douleur peut gêner le chien au point qu’il refuse de se déplacer. Les prostatites peuvent être aiguës ou chroniques.

La prostatite peut donner lieu à un abcès, c’est-à-dire une poche de pus au cœur de la glande.

  •  Des kystes parfois volumineux

Ce sont des sortes de poche remplies de liquide. Les kystes peuvent être liés à l’hyperplasie bénigne et se développer à l’intérieur de la glande ou grossir à l’extérieur (kyste para-prostatique).

En raison de leur volume, ils sont responsables de difficultés à uriner et à déféquer. Ils peuvent également s’infecter.

  • Le cancer de la prostate : rare chez le chien

Les tumeurs sont moins fréquentes que les autres maladies de la prostate chez le chien. En plus des symptômes classiques, on remarque un amaigrissement. Les cancers peuvent se généraliser et donner des métastases au niveau des ganglions, des os ou des poumons.

Comment se soigne les maladies de la prostate chez le chien ?

L’hyperplasie bénigne de la prostate se soigne à l’aide d’anti-androgène sous forme de comprimés ou d’injections. La castration peut également être envisagée.

En cas de prostatite ou d’abcès, des antibiotiques seront nécessaires.

Enfin, la chirurgie sera utile pour traiter certains kystes, abcès ou tumeurs.

La castration d’un jeune chien diminue fortement le risque qu’il développe une maladie de la prostate. Il faudra alors lui fournir une alimentation pour chien stérilisé afin d’éviter l’effet secondaire le plus fréquent de la castration chez nos toutous : la prise de poids.

 

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x