TERMS OF SERVICES | Close it

Compte tenu des dernières mesures gouvernementales et la fermeture des commerces non essentiels, la livraison en point relais n'est plus proposée.
La livraison à domicile est quant à elle toujours parfaitement assurée :-).

Nos conseils vétérinaires

Chien Education et comportement

Quel chien de petite taille choisir ?

Bouledogue français, Welsh Corgi Pembroke ou Bichon frisé… le choix d’un chien de petite taille est spécifiquement recommandé aux personnes habitant en ville et ne disposant pas de grands espaces extérieurs. Choisir un chien de petite taille, c’est aussi porter une attention spécifique à sa personnalité. L’hyperactivité d’un Jack Russel Terrier peut-elle par exemple concorder avec un mode de vie très citadin ? Voici en résumé toutes les réponses et explications à prendre en considération pour choisir le petit chien idéal pour votre foyer !

Quel chien de petite taille choisir

Pourquoi choisir un chien de petite taille ?

Le chien de petite taille est particulièrement apprécié par les personnes vivant en ville, les couples avec enfants et les personnes âgées, notamment parce qu’il est perçu à la fois comme plus docile et plus simple à gérer et à entretenir. Il est vrai qu’on peut aisément emmener un petit chien chez ses proches ou le promener dans les espaces publics, ce qui n’est pas nécessairement le cas avec un grand chien. Il convient également de ne pas oublier l’aspect financier, vu qu’un petit chien consomme bien moins de nourriture : il peut coûter jusqu’à deux fois moins cher tout au long de sa vie...

Les critères de sélection d’un chien de petite taille

Les critères de sélection d’un chien de petite taille

  • Votre lieu d’habitation

Un chien de petite taille n’est pas toujours synonyme de chien d’appartement. Car si certains sont capables de vivre en ville (le bichon, le shih tzu), d’autres ont davantage besoin de grands espaces pour dépenser leur surplus d’énergie (le Jack Russel, le beagle) et se plaisent bien mieux dans une maison avec jardin ou proche des champs. Le type de logement ou de quartier dans lequel vous habitez est donc un élément important à prendre en considération...

  • Votre budget d’entretien

Au-delà de la nourriture et des soins vétérinaires, le toilettage est sans doute le poste de dépenses le plus important. Un chien comme le chihuahua demande de l’affection mais très peu d’entretien, d’autant que vous pouvez le laver et le brosser vous-même si nécessaire ! En revanche, un Lhassa Apso à poils longs réclamera un entretien méticuleux et régulier, avec des visites fréquentes chez le toiletteur pour démêler les nœuds qui ont une tendance naturelle à se former.

  • Avez-vous des enfants en bas âge ?

Nombreux sont les chiens qui apprécient la présence de jeunes enfants et constituent d’excellents compagnons au quotidien : le King Charles, le bouledogue, le teckel, etc. D’autres, plus solitaires, n’apprécient guère d’être manipulés, et peuvent se montrer agressifs. Toutefois, la race n’est pas un critère déterminant à elle seule, car la vie passée de l’animal ainsi que ses expériences positives ou négatives jouent beaucoup en la matière ! Dans tous les cas, il ne faut pas se fier à l’idée reçue qui veut qu’un petit gabarit est inoffensif : un chien de petite taille est aussi plus vite apeuré...

  • Avez-vous d’autres animaux chez vous ?

Les chiens comme le yorkshire et le basenji s’entendent à merveille avec les chats ou d’autres petits animaux domestiques, en jouant avec ou en dormant côte à côte sans difficultés majeures. Mais la cohabitation est parfois plus difficile avec les chiens de chasse, dont quelques spécimens tendent à conserver leur instinct... de chasseurs. En la matière, le mieux est encore d’adopter le chien de chasse et le chat quand ils sont jeunes, et de les élever ensemble !

  • Avez-vous la patience d’éduquer le chien ?

Excellent compagnon une fois dressé, le pékinois est néanmoins connu pour son caractère bien trempé et sa tendance à résister aux ordres, au moins durant les premiers mois. Il faut donc prendre le temps de lui faire comprendre qui est le patron. Nul besoin d’employer la violence pour cela : haussez simplement le ton en cas de bêtise, et prenez l’habitude de récompenser ses bons comportements avec de la nourriture et des caresses. À l’inverse, d’autres types de chiens comme le caniche nain ou l’épagneul papillon se montrent vite obéissants...

Bien examiner votre situation pour mieux choisir

Notre conseil pour départager les chiens de petite taille est de bien soupeser l’ensemble de ces éléments : votre logement, votre vie de famille, votre budget, la présence d’autres animaux. C’est seulement après avoir réfléchi à l’ensemble de ces critères que vous pourrez sélectionner le type de chien qui convient le mieux à votre famille.

Voir tous les conseils vétérinaires
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x