TERMS OF SERVICES | Close it

Compte tenu des dernières mesures gouvernementales et la fermeture des commerces non essentiels, la livraison en point relais n'est plus proposée.
La livraison à domicile est quant à elle toujours parfaitement assurée :-).

Nos conseils vétérinaires

Chien Santé du chien

Comment protéger mon chien des vers intestinaux?

Les vers intestinaux chez le chien peuvent provoquer des problèmes graves : troubles de la croissance chez le chiot, anémie, diarrhées ou vomissements. D'où l'utilité de vermifuger votre chien adulte tous les 3 mois et votre chiot tous les mois jusqu’à l’âge de 6 mois.

Les vers intestinaux chez le chien

Pourquoi vermifuger votre chien ?

Les chiens sont très fréquemment infestés par des parasites comme les vers digestifs ou intestinaux comme le ténia. Tous les chiens peuvent être contaminés quel que soit leur mode de vie, même ceux vivant en appartement. En effet, les animaux se contaminent en ingérant des œufs rejetés dans les selles de chiens parasités ; ses œufs se retrouvent partout dans l’environnement. Un chien, même tenu en laisse et surveillé de près, peut se contaminer en se léchant les coussinets au retour d’une balade. Les chiots peuvent être infestés directement dans le ventre de leur mère ou lors de la tétée par le lait maternel.

 Dangereuse pour le chien, cette infection ne doit pas être négligée. Les vers peuvent provoquer des troubles sérieux chez l’animal (troubles de la croissance chez le chiot, anémie, diarrhée, vomissements, troubles digestifs graves).

Les vers du chien peuvent être des vers ronds (ascaris, ankylostomes, trichures) ou de vers plats (ténias, dipylidium) :

  • Les ascaris (Toxocara canis) sont des vers digestifs du chien parmi les plus fréquents. Ils ressemblent à des spaghettis. On peut parfois les observer dans les selles ou lors de vomissements. Ils sont responsables d’une zoonose (maladie se transmettant de l’animal à l’homme) très grave : le syndrome de Larva migrans. Il s’agit de la migration d’une larve de Toxocara dans l’organisme humain. Lorsqu’elle se loge au niveau de la rétine, elle peut provoquer la cécité de l’œil atteint.
  • Les ankylostomes entraînent des diarrhées rebelles et un amaigrissement. Ils ont surtout présents en collectivité canine.
  • Les trichures sont plus petits. Ils se nourrissent de sang et provoquent des diarrhées avec des filets rougeâtres.
  • Les ténias échinocoques (Échinococcus) sont eux aussi responsables d’une zoonose provoquant chez l’humain contaminé une atteinte gravissime du foie.
  • Les dipylidium caninum sont transmis par l’intermédiaire de puces ingérées par le chien. Ils peuvent provoquer des démangeaisons anales.

Les enfants peuvent être contaminés lorsqu’ils jouent dans les bacs à sable ou lorsqu’ils sont en contact avec des chiots non ou mal vermifugés. 

Pour savoir si un chien a des vers, on peut faire réaliser une coproscopie. Cet examen consiste à examiner les selles de l’animal au microscope. Cette analyse est rarement effectuée en routine, on la réserve plutôt au cas d’animaux souffrant de diarrhées récurrentes.

Comment protéger votre chien contre les vers intestinaux ?

Protéger son chien contre les vers intestinaux

Il convient de traiter votre chien préventivement et… systématiquement. En effet, il est presque impossible de distinguer les vers dans les selles, même s'ils sont présents dans l'intestin .La fréquence de la vermifugation est fonction de l’âge de l’animal et de son état physiologique (gestation notamment).  Demandez conseil à votre vétérinaire pour choisir le vermifuge qui conviendra le mieux à votre compagnon. 

  • Quand vermifuger votre chien ?

- Les chiots : traitement toutes les deux semaines à partir de 15 jours et jusqu’à l’âge de 2 mois, puis une fois par mois jusqu’à l’âge de 6 mois.
- Les chiens adultes : tous les 3 mois.
- Les femelles en gestation : 2 à 3 jours avant la saillie, 10 à 15 jours avant la mise bas, 10 à 15 jours après la mise bas. 

La vermifugation est indispensable tout au long de la vie du chien pour éviter la contamination.

  • Quels vermifuges choisir pour son chien ?

Les vermifuges sont des anti-parasitaires internes, ils sont délivrés sur ordonnance en clinique vétérinaire ou pharmacie. Ce sont de réels médicaments avec leur posologie spécifique et leurs effets secondaires éventuels. Il existe de nombreuses présentations différentes. Quelle que soit la solution choisie, le produit doit être adapté à l’âge et au poids de votre chien.

On trouve des vermifuges sous forme orale : comprimés (comme le MILBEMAX® ou ces génériques), liquide, pâte… et en spot-on. Ces derniers se présentent sous forme de pipettes à appliquer sur la peau de la nuque ou du dos du chien. Ils sont souvent couplés avec des anti-parasitaires externes (contre les puces et les tiques voire les moustiques).

Certains vermifuges ont un spectre large, c’est-à-dire qu’ils sont efficaces contre les vers ronds et les vers plats. D’autres sont plus spécifiques.

Combien de temps votre chien est-il protégé avec les vermifuges ?

Les vermifuges pour chien ont une action curative et non préventive : c’est-à-dire qu’ils tuent les vers et les larves, mais ne préviennent pas une ré-infestation (contrairement aux anti-puces qui protègent les animaux plusieurs semaines). C’est pourquoi il est important de les renouveler fréquemment.

Veillez donc à vermifuger votre chien régulièrement.

Voir tous les conseils vétérinaires
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x