TERMS OF SERVICES | Close it

Compte tenu des dernières mesures gouvernementales et la fermeture des commerces non essentiels, la livraison en point relais n'est plus proposée.
La livraison à domicile est quant à elle toujours parfaitement assurée :-).

Nos conseils vétérinaires

Chien Maladies du chien

Comment protéger mon chien contre la piroplasmose?

La piroplasmose chez le chien est une maladie extrêmement grave transmise par les tiques qui tue chaque année de nombreux chiens, en particulier les chiens de chasse et ceux vivant en extérieur. Faire vacciner votre chien contre la piroplasmose dès l'âge de 5 mois reste la meilleure prévention contre la maladie. Ainsi que l'utilisation de colliers, sprays ou pipettes anti-tiques à l'automne et au printemps, deux périodes à risque.

la piroplasmose du chien

Qu’est-ce que la piroplasmose pour votre chien ?

La piroplasmose est une maladie parasitaire transmise par les tiques lorsqu’elles piquent les chiens pour aspirer leur sang. L'agent de la piroplasmose est un parasite de taille microscopique transporté par la salive de la tique. Une fois inoculé, ce parasite infecte les globules rouges du chien. Très répandue, cette maladie touche chaque année de nombreux chiens. 

Lorsqu’elle est contractée par votre chien, cette maladie peut être mortelle si elle n’est pas diagnostiquée rapidement. Insuffisamment traitée, elle entraîne au niveau du foie et des reins de votre chien des séquelles graves nécessitant un traitement à vie.

Les conseils à suivre pour la protection de votre chien contre la piroplasmose

Protéger son chien contre la piroplasmose

  • 1. En urgence

Si votre chien est apathique, s’il refuse de se nourrir, s’il présente de la fièvre et que son urine est de couleur foncée… n’hésitez pas à consulter en urgence votre vétérinaire ! Celui-ci pourra établir son diagnostic avec certitude à partir d’un simple prélèvement de sang.

Le traitement préconisé sera ensuite fonction du stade d’avancement de la maladie. Votre vétérinaire pourra prescrire des injections destinées à détruire le parasite, des perfusions permettant de réhydrater votre compagnon (afin de lutter contre les complications hépatiques et rénales) ou encore des transfusions sanguines.

  • 2. En prévention 

• Faites vacciner votre chien dès l’âge de 5 mois. Cette vaccination précoce est d’autant plus importante que le vaccin n’est pas efficace à 100% chez les chiens adultes.

•  Utilisez un antiparasitaire tout particulièrement pendant les périodes à risques (à l’automne et au printemps), même si votre animal est vacciné. Destinés à empêcher les tiques de piquer, ils existent en différentes versions : colliers, spray anti-tiques, pipette... Demandez conseil à votre vétérinaire qui vous recommandera le produit le plus efficace pour votre animal.

•  Inspectez systématiquement le pelage de votre chien après chaque promenade en le brossant méticuleusement pour le débarrasser des tiques non fixées et retirer les autres. Pour enlever les tiques, n’utilisez pas d’alcool ou d’éther ; servez-vous d’un crochet à tiques… Placez celui-ci entre la peau du chien et la tête de la tique, tournez (sans tirer) jusqu'à ce que la tique lâche prise.

Que faire de la tique ?

Préférez jeter la tique dans les toilettes plutôt que de l'écraser ; le sang et la salive peuvent être contaminés, évitez de les répandre.

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x