TERMS OF SERVICES | Close it

Nos conseils vétérinaires

Chien Vacances

Comment préparer les vacances d'été avec mon chien?

Pour que les vacances d'été avec votre chien se déroulent au mieux, voici quelques questions à vous poser avant de partir : assurez-vous que votre chien soit le bienvenue dans votre location, vérifiez que le numéro d'identification de votre chien est associé à votre numéro de téléphone portable ou encore soyez sûr que votre chien est bien à jour de ses vaccins.

Préparer les vacances d'été avec votre chien

Anticipez toutes les situations avant de partir en vacances avec votre chien

Emmener votre chien en vacances d’été est une décision qui ne s’improvise pas, en particulier si vous voyagez hors de France. En effet, nombre de pays imposent de sévères restrictions à l’importation (même provisoire) des animaux de compagnie. Par ailleurs, le voyage en lui-même peut être source de problèmes, surtout si votre chien n’en a pas l’habitude. Enfin, le changement de milieu et de saison expose votre compagnon à de nouveaux dangers qui nécessitent quelques précautions. C'est le cas en particulier lors des vacances d’été, où les dangers sont multiples et variés pour votre chien. Un simple passage de frontière peut se révéler cauchemardesque pour peu que vous n’ayez pas rempli toutes les formalités nécessaires. Quant aux dangers estivaux, ils peuvent à eux seuls gâcher le séjour de votre chien… et aussi le vôtre !

Suivez les conseils de professionnels pour des vacances avec votre chien en toute tranquilité

Préparation vacances d'été avec votre chien

  • Assurez-vous que votre chien est le bienvenu 

Êtes-vous sûr que votre compagnon est accepté sur votre lieu d’hébergement ? Et sur les plages que vous comptez fréquenter ? Un simple coup de fil vous permettra de vous en assurer.

  • Anticipez les risques de perte 

Vérifiez que le numéro d’identification de votre chien (tatouage ou puce électronique) est bien associé au numéro de votre téléphone portable, afin qu’on puisse vous joindre aisément en cas de perte. Si tel n’est pas le cas, contactez la Société Centrale Canine (SCC) ou la Société d’Identification Electronique Vétérinaire (SIEV).   

  • Effectuez un rapide contrôle avant de partir 

Avant le départ, vérifiez que vous disposez bien de tous les documents relatifs à votre chien, des médicaments correspondants à ses traitements en cours, du numéro de téléphone de votre vétérinaire habituel et de celui d’un vétérinaire sur votre lieu de villégiature, ainsi que d’une petite trousse à pharmacie pour les soins d’urgence.

  • Soyez à jour en termes de vaccinations 

Si vous devez quitter l’hexagone, sachez que les contraintes de vaccinations sont très différentes d’un pays à l’autre. Dans la plupart des cas, il vous suffira d’effectuer les mises à jour des vaccins deux mois avant votre départ. Mais pour certains pays, (Irlande, Grande-Bretagne, Malte…) plus de 6 mois vous seront nécessaires ! Pour connaître les contraintes légales au cas par cas, renseignez-vous auprès de l’ambassade ou du consulat du pays dans lequel vous souhaitez vous rendre.

  • Si vous voyagez en voiture

Veillez à empêcher votre chien de bouger à sa guise dans l’habitacle. Selon la taille de votre compagnon (et celle de votre véhicule), diverses solutions s’offrent à vous : dans le coffre ou sur la banquette arrière avec un filet de séparation, dans une caisse de transport spécialement adaptée ou encore attaché aux points de fixation de la ceinture de sécurité à l’aide d’un harnais. Faites des pauses fréquentes pour permettre à votre chien de se dégourdir les pattes et pensez à bien l’hydrater. Dans tous les cas, ne le laissez jamais dans la voiture en plein soleil, il risquerait un coup de chaleur fatal !

  • Si vous voyagez en train

Tenez-le constamment en laisse et prévoyez une muselière au cas où (si un de vos voisins ou le contrôleur l’exige). Sachez que vous devrez impérativement vous acquitter d’un billet pour votre chien. S’il pèse plus de 6 kg, il vous en coûtera environ 50% du prix d’un billet de seconde classe. En-deça de ce poids, votre compagnon pourra voyager dans un sac de transport (dont les dimensions ne doivent pas excéder 45 x 30 x 25 cm) pour une somme forfaitaire de 5 €.

  • Si vous voyagez en avion

Chaque compagnie imposant une législation particulière, il est impossible d’établir ici une règle générale. Sachez que selon la taille de votre chien, il pourra vous accompagner en cabine ou devra voyager en soute.

  • Soignez le mal des transports 

Quelle que soit la façon de voyager retenue, il existe des traitements destinés à éviter le mal des transports en tranquillisant votre chien et en lui évitant les nausées.

  • Méfiez-vous de la chaleur

Les chaleurs estivales provoquent chez le chien une déshydratation rapide ; c’est pourquoi vous devez tenir en permanence de l’eau à disposition de votre compagnon. Cette consigne est encore plus importante dans le cas d’un chiot.

  • Combattez les parasites 

L’été et les grandes chaleurs favorisent la prolifération des parasites du chien : les puces, les tiques (qui peuvent transmettre la piroplasmose, la maladie de Lyme et l’ehrlichiose), les aoûtats et même les moustiques (vecteurs de la leishmaniose et de la dirofilariose). Pensez à consulter votre vétérinaire afin qu’il vous indique les traitements anti-parasitaires adéquats selon votre destination.

  • Surveillez les épillets 

Ces petits débris végétaux en forme de graines se fixent aux poils avant de migrer sous la peau où ils forment des abcès. Les principales zones à risques sont les yeux, le nez et les oreilles, ainsi que les pattes (espaces entre les doigts). Seul moyen d’éviter les nuisances provoquées par les épillets : inspecter soigneusement votre chien après chaque promenade. 

  • Soyez attentif à la plage !

Ne laissez pas votre chien boire trop d’eau de mer, sous peine de le voir souffrir de diarrhées. Pour éviter les irritations provoquées par le sable et le sel, pensez également à le rincer à l’eau claire après chaque visite à la plage. 

Que faire en cas de vacances avec un chien cardiaque? 

Dans le cas de chiens cardiaques, il est possible que la chaleur aggrave brutalement leur état et provoque des œdèmes pulmonaires. Soyez vigilant et consultez votre vétérinaire si votre chien semble essoufflé ou tousse plus que d’usage.

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x