TERMS OF SERVICES | Close it

Nos conseils vétérinaires

Chien Santé du chien

Comment éviter que mon chien soit obèse?

Pour éviter que votre chien ne soit obèse, il faut respecter certaines règles de bons sens :

  • Si votre chien a tendance à grossir faites un bilan de santé chez votre vétérinaire.
  • Supprimez les bonbons et friandises pour votre chien.
  • Adaptez l'alimentation de votre chien avec des croquettes light.
  • Faites faire de l'exercice à votre chien.

Eviter que votre chien ne soit obèse

Contrôlez l’obésité de votre chien pour sa bonne santé

Les chiens sont de plus en plus touchés par les problèmes de poids… Selon certaines études, près de 50 % d’entre eux présenteraient même des signes d’obésité !

Ce chiffre est important lorsque l'on sait que l’obésité entraîne à plus ou moins long terme des problèmes de santé de nature diverse : troubles respiratoires, cardiaques, musculaires, articulaires, osseux, cutanés, rénaux… Elle peut en outre favoriser l’apparition du diabète et fragiliser la résistance de votre animal aux infections. Dans tous les cas, c’est un facteur déterminant en termes de diminution de sa durée de vie.

Les conseils à suivre pour éviter que votre chien ne devienne obèse

Surveiller l'obésité de votre chien

  • Soyez attentif au poids de votre chien

Si votre chien est en léger surpoids ou montre une tendance à l’obésité, consultez votre vétérinaire. Celui-ci établira un bilan de santé et recherchera d’éventuelles causes pathologiques. Il vous aidera le cas échéant à mettre en place un régime et vous conseillera un mode de vie approprié à votre chien.

  •  Changez vos habitudes

Supprimez tous les bonbons et autres friandises. Ne donnez à votre compagnon aucune nourriture lorsque vous êtes à table, ni en dehors de ses repas. Si vous avez du mal à rester ferme, n’hésitez pas dans un premier temps à l’isoler dans une autre pièce pendant que vous passez à table. Si vous avez plusieurs chiens, nourrissez-les les uns après les autres pour éviter toute tentation d’aller manger dans la gamelle du voisin.

  • Sensibilisez vos enfants et votre entourage

Veillez à ce que personne (enfants, voisins, etc.) ne donne à manger à votre chien en votre absence. Limitez les sorties non surveillées de façon à ce qu’il n’aille pas quémander de la nourriture… dans la maison d’à-côté par exemple.

  • Adaptez progressivement l'alimentation de votre chien

Afin d’apprendre à votre chien à ne pas réclamer de nourriture, ne l’affamez pas en réduisant brutalement ses portions ! Agissez progressivement. Servez-lui ses repas tous les jours aux mêmes heures, au même endroit, afin qu’il s’adapte à un rythme régulier. Vous pouvez même aller jusqu’à fractionner sa ration alimentaire quotidienne en 4 petits repas pour l’aider à lutter contre la sensation de faim. Quoi qu’il en soit, ne laissez jamais de nourriture à disposition.

Si vous devez changer sa nourriture, commencez par mélanger la nouvelle nourriture en petite quantité à l’ancienne puis augmentez graduellement la proportion de nouvelle nourriture. Sachez qu’il existe des croquettes « light » dont la concentration en énergie et en lipides est diminuée mais et qui permettent de couvrir tous les besoins nutritionnels du chien. Elles sont notamment commercialisées par des marques comme Eukanuba ou Royal Canin. 

  • Faites faire de l’exercice à votre chien

En suivant les conseils de votre vétérinaire, mettez en place un programme d’exercices physiques et de remise en forme spécifique pour votre chien. L'exercice physique a pour but d'augmenter les dépenses en énergie et prévenir la perte de masse musculaire et de minéraux osseux. Là aussi, l'augmentation de l'activité doit être progressive. 

Attention à la stérilisation et à la castration du chien !

La stérilisation et la castration modifient le système hormonal du chien et de la chienne. Dans les mois qui suivent l’intervention, ils ont généralement tendance à prendre du poids… surtout s’ils font peu d’exercice ! Les deux ou trois mois qui suivent l’intervention s’avèrent donc cruciaux, et il est important d’établir à ce moment-là un régime alimentaire équilibré et efficace.

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x