TERMS OF SERVICES | Close it

Nos conseils vétérinaires

Chien Le Chiot

Comment apprendre la propreté à mon chiot?

Il est important d’apprendre la propreté à votre chiot à la fois pour sa santé mais aussi pour votre propre confort. Pourtant il n’existe pas vraiment d’astuce pour rendre un chien propre : l’important est de le sortir très souvent et d’être patient. Si votre chiot fait ses besoins au bon endroit, récompensez-le par une caresse ou une gourmandise.

Apprendre la propreté à un chiot

La propreté fait partie de l’éducation de votre chiot

  • À quel âge débuter l’apprentissage de la propreté chez un chiot ?

La propreté du chiot n’a rien d’inné. De sa mère il ne retient qu’un commandement : celui de ne pas faire ses besoins à l’endroit où il dort. Mais il est impossible pour lui de comprendre que le reste de la maison n’est pas propice à l’élimination de ses selles et de ses urines. Il convient donc de travailler patiemment à son éducation en la matière, mais pas trop tôt. On considère qu’avant 2-3 mois les sphincters d’un chiot ne sont pas encore assez matures pour qu’il puisse se retenir efficacement de faire pipi. Inutile donc de le stresser trop tôt, ni d’espérer d’avoir un chiot propre dès son arrivée à la maison !

  • Une main de fer dans un gant de velours pour éduquer votre chiot à la propreté

La bonne éducation d’un chien en termes de besoins fondamentaux concourt à son équilibre… Il vous faudra faire preuve de beaucoup de fermeté, mais aussi de patience et de compréhension. Un chiot n’est encore qu’un bébé qui ne comprend pas forcément ce qu’on attend de lui. Ou qui préfère jouer et « oublie » de prévenir de l’arrivée imminente d’un petit besoin. Malgré les pipis sur le tapis, il vous faudra faire preuve de patience et surtout ne jamais vous montrer violent ni de lui infliger des punitions. Si la répression l’emporte sur la pédagogie, le chiot risque de développer des comportements d’évitement dommageables, comme uriner sous un meuble pour ne pas être vu ou même manger ses crottes pour les faire disparaître.

Les bons conseils pour apprendre à votre chiot à être propre 

  • Sortir votre chiot toutes les 2 heures pour lui apprendre la propreté

Certains préconisent l’utilisation d’une serpillière, de papier journal, d’une litière ou encore d’un tapis d’éducation pour déterminer un lieu où le chiot doit faire ses besoins dans la maison. Cette méthode peut dépanner dans un premier temps, mais elle ne doit pas perdurer trop longtemps sous peine de se retrouver avec un chien qui ne comprend pas que les besoins s’éliminent dehors !  La seule technique pour apprendre la propreté à un jeune chien est de le sortir très souvent, au moins toutes les 2 heures au début.

Leçon de propreté pour chiot

  • Trouver un endroit calme pour éduquer votre chiot à la propreté

Sortez votre compagnon le matin au réveil, après chaque repas et chaque sieste. Essayez de trouver un endroit calme où il ne sera ni distrait ni effrayé, et retournez-y, votre chiot y reconnaîtra son odeur et éliminera plus facilement. Certains animaux préfèrent faire leurs besoins dans l’herbe. Évidemment, cet apprentissage est beaucoup plus facile si l’on possède un jardin !

Lors de la promenade, le chiot doit pouvoir se soulager rapidement. Ne jouez avec lui seulement après pour qu’il comprenne que le jeu vient seulement après. Si vous le divertissez avant, il fera tout pour retarder le moment de faire ses besoins, quitte à les faire à la maison, en rentrant chez vous !

Lorsque le chiot vient de terminer ses besoins au bon endroit, il est conseillé de le récompenser en lui donnant une friandise, de le caresser ou de le faire le jouer avec son jouet préféré. N’hésitez pas à exprimer votre enthousiasme et, encore une fois, soyez patient. Certains chiots apprennent très rapidement, d’autres ont besoin de plus de temps…

  • Réprimander en douceur

Si votre chiot est sur le point de vouloir faire ses besoins dans la maison, prenez-le avec douceur et amenez-le dehors. Si votre chiot a fait une « bêtise », il est inutile de le punir à posteriori. Cela serait sans effet car le jeune chien ne peut associer deux événements dissociés dans le temps. Néanmoins, si vous prenez votre animal sur le fait, soulevez-le en le prenant par le cou, et utilisez une voix ferme pour le réprimander. 

  • Et si mon chiot à la diarrhée ?

Un animal qui a la diarrhée risque d’avoir plus de difficultés à devenir propre. Veillez à lui apporter une alimentation pour chiot de qualité et, si le problème persiste, consulter un vétérinaire.

Que faire en cas « d’accident » ?

En cas « d’accident », nettoyer les souillures à l’aide de produits dont l’odeur ne lui sera pas attractive (eau vinaigrée, par exemple). Éviter tout produit javellisé ou ammoniaqué qui, à l’inverse, l’inciterait à recommencer au même endroit. Ne nettoyez pas devant votre chiot, il prendrait ça pour un jeu !

En suivant ces quelques conseils, votre compagnon deviendra propre vers l’âge de 4 mois, malgré de possibles petits oublis qui peuvent survenir jusqu’à 6 mois. Patience et persévérance sont les maîtres mots pour apprendre la propreté à son chiot ! Et si jamais vous n’y parvenez pas faites-vous aider par un comportementaliste canin.

 

 

 

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x