Nos conseils vétérinaires

Chien Alimentation du chien

Chien en surpoids : c’est grave docteur ?

Le surpoids chez le chien touche environ 30% de la population canine. Et peut avoir des conséquences majeures sur la santé de votre animal et son espérance de vie, entraînant une obésité et son corollaire de maladies : diabète, insuffisance cardiaque, cancer et parfois des pathologies du pancréas comme la pancréatite ou l’insuffisance pancréatique. Pour que votre compagnon reste en bonne santé, apprenez à détecter le surpoids et les bons réflexes pour l’aider à maigrir.

Chien en surpoids

Quelles conséquences pour mon chien en surpoids ? 

Un chien en surpoids se fatigue rapidement et s’essouffle vite, son cœur et son système cardiovasculaire étant sollicités de manière anormale par une masse graisseuse trop importante. Il se déplace moins, a un comportement moins joueur et est plus placide. Il dort davantage et peut présenter une respiration plus forte.

Si rien n’est fait pour que votre chien maigrisse, son surpoids peut évoluer en obésité. Il peut présenter un diabète, avec évolution possible en maladie chronique des reins ou en insuffisance rénale. Des pathologies cardiaques peuvent aussi survenir : comme une insuffisance cardiaque, par exemple. D’autres maladies sont susceptibles de se déclencher tel un cancer ou des troubles cutanées, l’eczéma étant très répandu chez les animaux en surcharge pondérale. Des problèmes peuvent aussi se présenter au niveau morphologique : notamment de l’arthrose, des hernies ou une dysplasie de la hanche, même si cette dernière affection est avant tout d’origine génétique.

Les causes du surpoids chez le chien

  • Pourquoi mon chien prend-il du poids ? 

La prise de poids de votre chien est avant tout d’ordre alimentaire. Ses rations peuvent être trop importantes et/ou la nourriture qui lui est offerte trop riche en graisses et en sel. Ces composants rendent les aliments ingérés très séduisants pour votre animal qui aura tendance à y revenir souvent. La présence de glucides en excès dans les croquettes ou boîtes peut aussi entraîner une prise de poids via des hyperglycémies répétées et des hyper-insulinémies (taux d’insuline trop fort dans le sang) à répétition. Les glucides sont présents en nombre dans les céréales (blé, maïs), les légumes (haricots, choux…), les pommes de terre ou le sucre.

Le surpoids de votre chien peut aussi être dû à une ingestion trop importante de friandises, mais aussi à son âge, son sexe ou sa race. Certaines espèces sont davantage sujettes à la prise de poids comme le Labrador, le Golden Retriever, le Beagle, le Teckel ou encore le Cavalier King Charles. Certains médicaments augmentent l’appétit de votre animal, comme les corticoïdes, la progestérone ou les anticonvulsivants. Enfin le manque d’activité physique ou le fait d’être castré jouent un rôle indéniable dans la surcharge pondérale.

  • Comment reconnaître un chien en surpoids ?

Un chien en surpoids va être rapidement essoufflé et fatigué à l’effort. Il va aussi avoir plus de mal à réaliser les actions qu’il accomplissait sans aucun problème auparavant. Vous avez l’impression que son collier ou son harnais sont trop serrés. Vous remarquez une ou plusieurs poches de graisse sur son corps, notamment au niveau du bas-ventre. Si vous ne sentez pas ses côtes sans avoir à appuyer fermement, c’est que votre animal est déjà en surpoids. En outre, sa ceinture abdominale est absente et il a des dépôts de graisse sur la colonne vertébrale et à la base de la queue. Si son abdomen est distendu et qu’aucune côte n’est palpable, même en appuyant, c’est qu’il est obèse.

  • Quel est le poids idéal pour un chien ? 

Le poids idéal pour un chien dépend avant tout de sa race. Par exemple un caniche mâle adulte doit peser environ 12 kg (10 kg pour une femelle). Pour le Golden Retriever le poids idéal se situe entre 27 et 36 kilos pour les mâles et entre 25 et 32 kg pour les femelles. Un Berger Australien peut peser

que faire si mon chien est en surpoidsde 18 à 35 kg, tandis qu’un Cane Corso va facilement atteindre une quarantaine de kilos sans pour autant être en surpoids. Ces chiffres ne sont que des indicateurs : vous devez prendre en compte la morphologie de votre animal et surveiller sa silhouette. Si vous souhaitez en avoir le cœur net, prenez rendez-vous chez votre vétérinaire qui auscultera votre chien et le fera monter sur la balance.

  • Chien castré et surpoids : une fatalité ? 

Le surpoids chez le chien castré vient du fait qu’un animal stérilisé affiche des besoins nutritionnels de 20 à 30% inférieurs à ceux d’un non castré. Il faut donc surveiller de plus près son poids. Il est conseillé de procéder à une pesée manuelle une fois par mois pendant les six mois suivant l’acte chirurgical et de noter scrupuleusement les données. Si une prise de masse est constatée, il peut être nécessaire de diminuer les rations ou de troquer une nourriture classique pour une alimentation dédiée aux chiens stérilisés, riche en protéines animales et pauvre en glucides et en graisses.

Comment aider mon chien à perdre du poids ? 

Une consultation chez un vétérinaire peut être utile pour évaluer le niveau de surpoids de votre chien et recevoir les conseils avisés d’un professionnel qui saura vous orienter vers les bonnes solutions. Il faut privilégier des aliments à faible teneur en graisses et en calories, digestes et de qualité. Evitez les restes de table et la nourriture trop riche en glucides, notamment les ingrédients affichant un index glycémique (IG) élevé : pommes de terre, légumineuses (comme les lentilles par exemple) ou les céréales, notamment le blé qui peut également engendrer des allergies alimentaires.

Veillez aussi à donner une alimentation adaptée à l’âge et à la taille de votre chien : un chiot Beagle n’ayant pas les mêmes dépenses énergétiques et besoins nutritionnels qu’un grand Berger Allemand castré. Il existe aussi des aliments thérapeutiques qui permettent à votre chien de perdre du poids et de conserver la forme après le changement de régime alimentaire.

En fonction de ses capacités physiques et de son âge, proposez-lui des activités de course à pieds, randonnée, marche fractionnée, course d’obstacles, parcours d’agility ou l’indémodable jeu « va chercher ! » Et pour motiver votre chien et l’encourager à persévérer, offrez-lui une récompense en optant pour des friandises allégées, en veillant à ne pas lui en donner trop souvent et en trop grande quantité.

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x