TERMS OF SERVICES | Close it

Nos conseils vétérinaires

Cheval Hygiène et soins

Quand et pourquoi dois-je vacciner mon cheval ?

Vacciner son cheval est important pour éviter des maladies graves comme le tétanos, la rhinopneumonie ou la grippe équine. La vaccination de votre monture est d'autant plus importante si elle vit en collectivité. Faites vacciner votre cheval par un vétérinaire qui saura à quel moment administrer le produit en toute efficacité.

Vacciner son cheval

Quel est le principe de la vaccination ?

Le vaccin est un acte médical très simple pratiqué par le vétérinaire, qui protège le cheval contre certaines affections. A l’aide d’une seringue, le vétérinaire injecte, dans le muscle du cheval, un microbe transformé qui n’a plus son pouvoir pathogène et qui est en mesure d’entraîner une production d’anticorps et une stimulation du système de défense de l’animal. Ce dernier tolère bien la vaccination qui est indolore et sans risques pour lui.

Nos conseils sur la vaccination de votre cheval

Pourquoi vacciner son cheval

  • Est-il important de vacciner votre cheval ?

La vaccination permet de protéger votre cheval contre certaines maladies et de réduire les risques de transmission entre les animaux qui vivent ensemble. En effet, si vous avez plusieurs chevaux qui vivent en collectivité, il est important de tous les vacciner afin d’obtenir une efficacité maximum.

  • Les vaccins existants pour le cheval

Il existe quatre vaccins principaux pour le cheval qui permettent de protéger votre animal contre des maladies majeures, dont le vaccin contre la rage, le vaccin contre le tétanos, le vaccin contre la rhinopneumonie et le vaccin contre la grippe équine. D’autres vaccins existent comme celui contre l’artérite virale et celui contre la fièvre West Nile.

  • Les vaccins obligatoires du cheval

Certains vaccins sont obligatoires en fonction des disciplines et des activités pratiquées par votre cheval. Le vaccin contre la rage n’est plus obligatoire depuis 2003 en France, mais il peut l’être si votre cheval participe à des compétitions à l’étranger. Le vaccin contre le tétanos est fortement recommandé et peut être obligatoire pour certains contrats d’assurance. Le vaccin contre la rhninopneumonie est obligatoire pour les poulinières et étalons de certaines races, pour les étalons utilisés en insémination artificielle et il est recommandé pour les juments reproductrices ainsi que pour les chevaux de sport. Le vaccin contre la grippe est obligatoire pour tous les chevaux qui participent à des rassemblements (compétitions, concours...) et qui sont en contact avec le public ainsi que pour les poulinières et étalons de certaines races et les étalons utilisés en insémination artificielle. Le vétérinaire est le mieux placé afin de définir un protocole de vaccination adapté à votre équidé.

  • Quand vacciner votre cheval ?

Le vaccin contre la rage s’effectue en une injection pour les poulains âgés de plus de 6 mois (deux injections à un mois d’intervalle si l’animal est plus jeune), puis un rappel annuel doit être effectué. Le vaccin contre le tétanos a lieu dès les premiers mois avec deux injections à un mois d’intervalle, avec un rappel à un an puis tous les trois ans. Le vaccin contre la rhinopneumonie s’effectue en deux injections à un mois d’intervalle, puis en rappel tous les six mois. Cela est différent pour les poulinières. Le vaccin contre la grippe a lieu en deux injections à un mois d’intervalle la première année, puis en rappel après cinq mois et ensuite tous les ans. Pour les chevaux participant à des courses ou compétitions, le protocole est différent. De manière générale, les âges de primo-vaccination peuvent varier selon que la mère soit ou non vaccinée. Dans tous les cas, contactez votre vétérinaire afin de savoir quand vacciner votre cheval.

Quelques conseils pratiques concernant la vaccination de votre cheval

Le cheval peut recevoir, le même jour, différents vaccins. En revanche, votre animal ne doit pas être surmené suite à une vaccination, environ deux à trois jours après l’acte et une semaine en ce qui concerne le vaccin contre la grippe. Aussi, évitez de lui faire fournir un effort physique intense ou de le transporter durant cette période. Egalement, il est fortement déconseillé de faire vacciner votre cheval s’il est malade, s’il est sous traitement corticoïde ou encore s’il présente des parasites.

Voir tous les conseils vétérinaires
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x