TERMS OF SERVICES | Close it

Compte tenu des dernières mesures gouvernementales et la fermeture des commerces non essentiels, la livraison en point relais n'est plus proposée.
La livraison à domicile est quant à elle toujours parfaitement assurée :-).

Nos conseils vétérinaires

Cheval Hygiène et soins

Dermite du cheval : comment la soulager et la prévenir ?

La dermite du cheval est une allergie saisonnière de son épiderme, causée par les piqûres d’insectes (comme les mouches, les taons et les moucherons), qui engendrent des inflammations cutanées et de fortes démangeaisons pouvant entraîner des plaies. La dermite du cheval peut être traitée par des antiseptiques et des lotions apaisantes. Côté prévention, évitez d'exposer votre cheval aux insectes en été et couvrez-le d'une moustiquaire.

symptômes de la dermite du cheval

La dermite du cheval, une allergie saisonnière

La dermite du cheval est une réaction allergique aux piqûres de moustiques, de mouches, de taons et de moucherons, que connaissent certains chevaux, dont l’hypersensibilité est d’ordre génétique. Elle survient l’été, saison durant laquelle les insectes sont les plus actifs. Répandue dans toute la France, la dermite du cheval est une affection très prurigineuse qui peut causer de graves lésions à l’épiderme d’un cheval allergique. Comme elle est très difficile à traiter lorsqu’elle se développe, il faut tout faire pour limiter l’exposition aux insectes des chevaux sensibles à la dermite, et traiter avec des soins locaux les chevaux lorsqu’ils sont piqués.

Causes, symptômes, traitement et prévention de la dermite du cheval

comment soigner la dermite du cheval

  • Les causes de la dermite du cheval

Chez le cheval, la dermite se caractérise par une réaction allergique cutanée consécutive à des piqûres d’insecte. Les chevaux prédisposés à la dermite par leur lignage génétique, lorsqu’ils sont piqués par des insectes de type, mouches, moucherons, moustiques, etc., subissent une inflammation de leur épiderme et de très fortes démangeaisons. C’est une réaction à la salive des insectes qui les ont piqués. Comme ces insectes se propagent essentiellement l’été, c’est en cette saison qu’il faut être particulièrement attentif aux chevaux sensibles à la dermite.

  • Les symptômes de la dermite du cheval

Les zones du corps du cheval les plus sensibles à la dermite sont l’encolure, la tête, la crinière, l’abdomen, les oreilles et la base de la queue. Une fois piqué, le cheval se frotte, se mord ou se gratte. Les zones touchées par des inflammations deviennent alors de plus en plus prurigineuses. Le crin est ébouriffé, il devient cassant. Des lésions apparaissent qui peuvent devenir suintantes, voire sanguinolentes. À terme, elles peuvent s’infecter à cause des bactéries, provoquant des ulcérations de la peau.

  • Le traitement contre la dermite du cheval

Comme il n’existe pas de traitement vétérinaire spécifique contre la dermite du cheval, il faut prodiguer aux chevaux sensibles des soins locaux. On traite les plaies avec des antiseptiques et on utilise des lotions apaisantes pour calmer les démangeaisons. Si l’animal est très atteint par le prurit, mieux vaut le faire ausculter par un vétérinaire qui pourra lui administrer des corticoïdes ou des injections pour tenter de l’insensibiliser contre l’allergène. Sans traitement adapté, au fil des ans, le prurit augmentera, la peau et le crin de l’animal seront très abîmés et son état de forme général sera diminué.

  • Prévention de la dermite du cheval

La première précaution à prendre pour protéger un cheval sensible à la dermite du cheval, c’est de le mettre au maximum à l’abri des insectes en été. Pour cela, on peut l’installer à l’ombre dans le pré, en le couvrant avec une couverture moustiquaire et limiter ses accès aux points d’eau en extérieur. Il faut également l’empêcher de se frotter en l’empêchant d’accéder à d’éventuels supports. On peut également utiliser des insecticides pour nettoyer son environnement intérieur lorsqu’il retourne à l’écurie.

La dermite du cheval, une allergie saisonnière difficile à traiter

Comme elle a des causes génétiques et qu’il n’existe aucun traitement vétérinaire efficace pour la guérir, la dermite du cheval est très difficile à traiter. Seuls une attention et des soins quotidiens permettent de réduire cette affection.

 

 

merc

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x