TERMS OF SERVICES | Close it

Pendant la période estivale, merci de contacter notre hotline par email à contact@vetostore.com,
la permanence téléphonique n’étant pas assurée jusqu’à 31 aout.
Merci beaucoup pour votre confiance et très bon été à tous.

Nos conseils vétérinaires

Chat Maladies du chat

Toxoplasmose du chat : quels sont les dangers ?

La toxoplasmose du chat est une zoonose, c'est-à-dire une maladie infectieuse transmise de l’animal à l’homme, que le chat contracte en ingérant des parasites protozoaires (toxoplasme) par l’intermédiaire de petits rongeurs. Si la toxoplasmose est bénigne pour le chat, à part s'il souffre de leucose féline ou de cancer, elle peut entraîner des malformations du foetus chez la femme enceinte.

grossesse et toxoplasmose du chat

Contamination et risques de la toxoplasmose du chat

Zoonose assez courante en France, la toxoplasmose du chat est, dans la plupart des cas, une infection sans conséquence pour un animal en bonne santé. Seuls les chats affaiblis par une pathologie lourde, comme un cancer ou la leucose, risquent de voir la maladie évoluer et leur santé décliner à cause de cette infection. En revanche, si un chat infecté cohabite avec une femme enceinte, les risques de malformation pour le fœtus, eux, sont bien réels. C’est donc une maladie à surveiller de près pour une femme enceinte non immunisée. 

Causes, symptômes, prévention et traitements de la toxoplasmose du chat

toxoplasmose chat

  • Comment le chat est-il contaminé par la toxoplasmose ?

Généralement, un chat est contaminé jeune par les parasites de la toxoplasmose, lorsqu’il sort et part en chasse de petits rongeurs porteurs des formes enkystées de ce parasite. Ces rongeurs sont dits hôtes intermédiaires, car ils ne développent pas la maladie. Quant au chat, il est dit hôte définitif de ce parasite, car les larves ingérées évoluent jusqu’au stade adulte de développement dans son organisme. Une fois les larves devenues adultes dans les intestins du chat, elles commencent à pondre des millions d’œufs que le chat expulse et dissémine dans ses selles. Ainsi, le cycle de la toxoplasmose se poursuit, entraînant de nouvelles contaminations.

  • Symptôme de la toxoplasmose du chat

Chez un chat en bonne santé, la toxoplasmose est difficile à déceler sans examen sanguin. Il est possible d’observer un peu de fièvre, un certain état de fatigue ou des diarrhées en cas de surinfection, mais il est difficile d’en connaître les causes. La plupart du temps, le chat ne montre aucun signe de maladie. En revanche, si le système immunitaire du chat est déprimé à cause d’une pathologie ( leucose,cancer …), on risque de constater une pneumonie, des troubles neurologiques et hépatiques.  

  • Prévention de la toxoplasmose du chat

Malheureusement, il n’existe pas de vaccin pour protéger votre chat contre la toxoplasmose. S’il s’agit de chatons ou de jeunes chats, on peut éviter de les laisser sortir et leur donner une nourriture adaptée, en évitant la viande crue ou congelée, qui pourrait elle aussi être contaminée. Mais dès lors que le chat prend l’habitude de sortir et de se promener, il est impossible de l’empêcher de manger de l’herbe contaminée ou de fréquenter des rongeurs infectés.

  • Diagnostic et traitements de la toxoplasmose du chat

Le seul examen efficace permettant de diagnostiquer la toxoplasmose est l’examen sanguin. Le vétérinaire recherchera la présence de leucose, du FIV (SIDA du chat), et d’anticorps pour déceler une toxoplasmose. Ensuite, il combinera plusieurs traitements vétérinaires pour soigner le chat contaminé par la toxoplasmose : antibiotiques et acide folique notamment. Pour un chat immunodéprimé, le traitement dure plusieurs semaines et parfois certains effets secondaires sont irréversibles.

La toxoplasmose du chat, une maladie à risque pour les femmes enceintes

On estime que 40 % à 60 % des chats sont infectés par la toxoplasmose en France. Comme dans la majorité des cas, un chat contaminé ne développe aucune maladie à cause de ce parasite, cette contamination ne représente pas un grand risque pour la santé de votre animal. Seules les femmes enceintes qui cohabitent avec un chat devront faire attention en se faisant suivre médicalement, en passant des examens sanguins et en suivant un traitement adapté, pour éviter tout risque de malformation fœtale.

 

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x