TERMS OF SERVICES | Close it

Compte tenu des dernières mesures gouvernementales et la fermeture des commerces non essentiels, la livraison en point relais n'est plus proposée.
La livraison à domicile est quant à elle toujours parfaitement assurée :-).

Nos conseils vétérinaires

Chat Maladies du chat

Qu’est-ce que l’occlusion intestinale chez le chat ?

On définit l'occlusion intestinale, aussi appelée occlusion gastro-intestinale, comme l'arrêt total ou partiel du fonctionnement du transit digestif du chat. Les causes en sont mécaniques ou obstructives. Pris à temps, le phénomène ne nécessite pas toujours une intervention chirurgicale. Cependant, il faut surveiller les symptômes de l'occlusion tels que des selles irrégulières avec parfois présence de sang ; des vomissements; de l'apathie et perte d’énergie ...

occlusion intestinale chat

Comment prévenir une occlusion intestinale chez le chat ?

L'occlusion intestinale chez le chat est souvent causée par la présence d’un corps étranger dans le tube digestif. Cela peut être des boules de poils avalées par le chat.

On peut prévenir leur apparition en le brossant régulièrement et en lui donnant des croquettes spéciales boules de poils. On conseille de fournir de l'eau et de l'herbe à chat pour que le félin puisse se purger, mais aussi d'éviter qu'il avale des petites pièces en jouant. Ceci vaut surtout pour les chatons qui découvrent leur environnement avec la bouche.

Quels sont les symptômes d'une occlusion intestinale chez le chat ?

symptômes occlusion intestinale chat

  • Selles irrégulières

Comme son nom l'indique, une occlusion intestinale agit sur le système digestif du chat. Il est normal que les principaux symptômes se révèlent au niveau des selles. Votre chat peut avoir des épisodes diarrhéiques, mais ce symptôme est peu fréquent. Le plus souvent, ce sont les longues périodes de constipation chez le chat qui sont révélatrices d'une occlusion gastro-intestinale.

Vous pouvez observer les selles au moment de changer la litière : s'il y a des traces de sang, cela montre qu'il y a des lésions au niveau des intestins ou de l'anus. C'est une indication qu'il ne faut pas négliger. Dans le cas de présence de sang, même minime, il faut conduire rapidement votre chat chez le vétérinaire le plus proche.

  • Problèmes digestifs

L'occlusion gastro-intestinale peut se situer au début de l'intestin ou au bout. Si l'obstruction se trouve au début, votre chat pourra être pris de nausées et de vomissements particulièrement nauséabonds. Cet état s'accompagne généralement de fièvre. Les problèmes gastriques de votre chat l’empêcheront de se nourrir. Alors observez ses gamelles afin de déterminer s'il s'hydrate correctement et s'il n'a pas changé ses habitudes alimentaires.

La perte de poids subite, similaire à un état anorexique, est aussi révélatrice d'un problème gastrique pouvant se révéler être une occlusion intestinale totale. Dans tous les cas, si les irrégularités du régime de votre animal persistent, contactez un professionnel pour consulter. Et n’hésitez pas à lui offrir une alimentation pour chat ayant des troubles digestifs.

  • Douleurs abdominales

L'occlusion intestinale du chat rend l'estomac sensible au toucher, et l'animal peut se plaindre de douleurs en miaulant. Vous pouvez reproduire chez vous une palpation pour voir si l'estomac de votre chat est sensible. En passant la main sous son ventre et en le tâtant, vous pourrez sentir s’il est dur ou mou. Un estomac dur, avec des ballonnements, est synonyme d'obstruction. De même, votre chat peut vous montrer que son ventre est douloureux lorsqu'il se positionne en boule sur lui-même, en "prière", ou s'il n’arrête pas de changer de position.

  • État léthargique

Un chat qui a des problèmes au niveau des intestins sera plus fatigué puisqu'il s'alimentera moins et se déshydratera. Les douleurs liées au manque de nutrition fragilisent l'organisme de l'animal. Si votre chat est apathique, s'il ne joue plus, reste allongé même sans dormir, et si ce comportement n'est pas dans ses habitudes et s'accompagne d'autres symptômes, il peut s'agir d'une occlusion intestinale partielle ou totale. Il peut également chercher à se cacher pour ne pas être empoigné, afin de protéger son ventre. Ces réactions s'accompagnent de feulements ou de miaulements plaintifs.

Quel traitement pour une occlusion intestinale du chat ?

En cas de suspicion d'une occlusion intestinale, il faut immédiatement consulter un vétérinaire. Celui-ci procédera à une palpation abdominale et à la prise de température du chat. Suivant les résultats, il pourra confirmer l'obstruction en faisant une radiographie. Selon l'avancement de l'occlusion, le traitement pourra être un changement d'alimentation ou une intervention chirurgicale, la gastrostomie, afin d'ôter l'objet bloquant.

 

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x