TERMS OF SERVICES | Close it

Compte tenu des dernières mesures gouvernementales et la fermeture des commerces non essentiels, la livraison en point relais n'est plus proposée.
La livraison à domicile est quant à elle toujours parfaitement assurée :-).

Nos conseils vétérinaires

Chat Maladies du chat

Qu'est-ce que l'épilepsie chez le chat ?

Encore une maladie commune aux chats et aux hommes : l'épilepsie. La crise d'épilepsie du chat correspond à celle de l'homme : convulsions à répétition. Les crises d'épilepsie chez le chat comme chez l'homme s'expriment de manière différente selon leur cause, mais respectent toutes un déroulement identique : elles se déroulent en trois phases. Un examen IRM aide à déterminer l'origine du trouble afin d'ajuster le traitement. Celui-ci est bien souvent médicamenteux et peut durer toute la vie.

épilepsie chat

Quelles sont les causes possibles de l'épilepsie chez le chat ?

Soit la cause reste inconnue. On parle alors d'épilepsie primaire. C'est-à-dire qu'aucun organe n'est touché. Dans ce cas, la maladie est plus difficile à soigner ; le vétérinaire prescrit un traitement contre les convulsions. Soit l'origine du trouble vient du cerveau. On observe alors une lésion dans cet organe. On parle d'épilepsie secondaire.

Enfin, on parle d'épilepsie réactionnelle lorsque le problème prend source dans le métabolisme. Cela signifie que le chat s'est intoxiqué, par exemple. Ou alors cela signifie qu'un de ses organes, autre que le cerveau, est abîmé.

Quels sont les signes de l'épilepsie chez le chat ?

crise épilepsie chat

  • Avant la crise : la phase d'aura

En premier lieu, votre chat se comporte anormalement : il s'agit de la phase d'aura. Votre chat est anxieux, car il sent la crise d'épilepsie pointer son nez. Son agitation peut durer quelques heures ou quelques jours. Inquiet, le chat cherche le contact de ses maîtres pour se rassurer ou au contraire s'isole. Mais en général, cette phase passe inaperçue.

  • La crise ou l'ictus

Cette seconde phase correspond à la crise proprement dite, c'est-à-dire à la décharge électrique dans le cerveau. Cette phase ne dure qu'entre une et cinq minutes, mais est très violente. Le corps du chat se raidit. Votre compagnon perd connaissance, bave, urine sans s'en rendre compte.

  • Après la crise : la phase de récupération

Encore sous le choc, le chat reprend connaissance. Désorienté, épuisé, il récupère peu à peu ses esprits et sa forme physique. Votre chat peut montrer des signes d'agressivité. Il connaît dans tous les cas des difficultés pour marcher et perd l'équilibre. Votre compagnon à poils s'alimente et s'abreuve afin de retrouver des forces.

  • Les crises partielles

Dans ce cas, il n'y a qu'une zone du cerveau touchée. Ces types de crises correspondent aux crises dites idiopathiques, c'est-à-dire n'ayant aucune cause connue. Elles s'expriment souvent par des courses folles du chat dans la maison. Mais ici, il ne s'agit pas d'un jeu ou d'une bonne humeur ! Ces types de crises peuvent être simples ou complexes, selon le degré de perte de conscience.

  • Les crises généralisées

Ici c'est l'ensemble du cerveau qui est touché. L'ensemble du corps s'exprime de manière étrange. L'animal tombe sur le côté, perd totalement conscience et ses muscles se contractent. On assiste à des convulsions impressionnantes. Le chat se met à pédaler dans le vide, couché sur le dos. Ses mâchoires claquent. Il respire par à-coups. C'est le « grand mal ». Le chat risque de mordre sa langue. Mais il est préférable de ne pas le toucher pour ne pas se faire mordre. Dans ces crises généralisées à l'ensemble du corps, on assiste aussi à des crises dites de « petit mal ». Dans cette situation, l'animal vit simplement quelques absences. Il peut s'arrêter de marcher ou courir brusquement, ou perdre sa vigilance un instant. Il revient à lui-même en quelques secondes.

Qu'est-ce que le mal épileptique ?

La crise d'épilepsie chez le chat revêt différentes formes. La plus impressionnante est la crise généralisée dite de grand mal. Parfois, les crises sont espacées dans le temps. On n'en compte qu'une seule maximum par jour. Ou au contraire, elles se regroupent dans la même journée. Si les crises se succèdent pendant plus de 20 minutes, on parle de mal épileptique. Dans ce dernier cas, envoyez votre chat chez le vétérinaire en urgence 

Voir tous les conseils vétérinaires
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x