TERMS OF SERVICES | Close it

Nos conseils vétérinaires

Chat Le chat sénior

Que puis-je faire pour mon chat qui vieillit?

Un chat qui vieillit peut développer toutes sortes de maladies comme l'arthrose, des infections urinaires, une insuffisance rénale ou cardiaque. A vous d'adapter l'alimentation de votre chat senior et de surveiller son comportement et des symptômes inhabituels. Confiez aussi la santé de votre chat vieillissant à un vétérinaire pour des bilans semestriels.

Chat qui vieillit

Adaptez-vous au vieillissement de votre chat

Un chat en bonne santé peut allègrement dépasser les 14 ans. Mais, à compter d’une dizaine d’années, il entre dans son grand âge… Ce qui implique une réduction de son activité, une évolution de ses besoins alimentaires et une surveillance accrue de son état de forme.

Car devenu « senior », votre chat est désormais plus fragile… Identifier dès leur apparition les troubles susceptibles de le toucher est le meilleur moyen d’éviter qu’ils s’aggravent et s’installent de manière irréversible.

Adoptez la bonne attitude pour prendre soin de votre chat qui vieillit

Solutions pour vieux chat

  • Modifiez le régime alimentaire de votre chat

Sachant qu’un chat senior réduit sensiblement son activité physique, il est nécessaire de lui faire adopter une alimentation moins calorique (pour éviter la prise de poids), mais plus riche en protéines (afin de préserver sa masse musculaire et ses défenses immunitaires). Ne changez pas de régime brutalement : introduisez progressivement  les nouveaux aliments dans sa gamelle (sur une à deux semaines) en augmentant graduellement leur part dans la ration journalière. 

  • Surveillez les points suivants chez votre chat

Ses reins : avec l’âge surviennent fréquemment des problèmes d’insuffisance rénale (seconde cause de mortalité chez le chat senior). Un chat qui boit beaucoup, urine très souvent, est victime de fréquents vomissements et diarrhées, fait preuve de faiblesse… souffre sans doute d’une maladie rénale.

 Son poids : toute surcharge pondérale est susceptible de favoriser l’apparition d’arthrose, de diabète ou encore de problèmes cardiaques.

 Son cœur : les difficultés respiratoires, et plus généralement tout signe d’essoufflement, constituent souvent les premiers symptômes d’un problème cardiaque.

 Ses articulations : une diminution de l’activité, une boiterie plus ou moins prononcée, une posture rigide, une démarche incertaine… Autant d’éléments qui traduisent une usure des cartilages entraînant des lésions articulaires dégénératives.

 Sa thyroïde : un chat qui commence à maigrir tout en mangeant autant voire plus présente les symptômes typiques d’une hyperthyroïdie (activité excessive de la glande thyroïde).

 Sa tension : les risques d’hypertension, importants chez le chat senior, sont à prendre très au sérieux, d’autant plus qu’ils sont souvent difficiles à déceler. Ils accompagnent fréquemment l’hyperthyroïdie et l’insuffisance rénale.

 Sa bouche : une mauvaise haleine, des difficultés de mastication, des refus de nourriture répétés, une soif persistante et une salivation excessive sont les indices d’affections au niveau de la cavité buccale (gingivite, déchaussement de dent, stomatite, ulcère de la langue, présence de tartre sur les dents et/ou sur les gencives). Sachez en outre que le tartre est à l’origine d’infections dentaires entraînant la prolifération de bactéries à l’origine de problèmes rénaux et cardiaques.

 Ses yeux : à partir de dix ans, les chats peuvent être victimes de cataracte sénile, c’est-à-dire d’une détérioration de la structure du cristallin. La transparence du globe oculaire diminue alors, amoindrissant la capacité de vision. Cette affection se signale par des taches blanchâtres ou bleutées sur la pupille.

 Son comportement général : un chat qui réclame plus souvent de la nourriture, qui refuse de sortir, montre des tendances à la malpropreté, à l’insomnie ou encore des signes d’agressivité est peut-être sujet à des troubles de la circulation sanguine ayant un impact sur son cerveau.

  • Consultez votre vétérinaire

Pour assurer à votre compagnon une vieillesse heureuse et en bonne santé, faites pratiquer régulièrement, dès l’âge de 10 ans un bilan de santé par votre vétérinaire. 

N'oubliez pas que votre chat vieillit « plus vite » que vous

Après 10 ans, lorsque votre chat vieillit de 6 mois, c’est pour lui comme si s’écoulaient 5 années de la vie d’un humain… C’est dire toutes les transformations qui peuvent s’opérer en un laps de temps aussi court ! On comprend mieux pourquoi il est fortement conseillé de faire effectuer à votre compagnon un check-up semestriel.

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x