TERMS OF SERVICES | Close it

Nos conseils vétérinaires

Chat Le chaton

J'ai un nouveau chaton, que faire?

Vous allez bientôt accueillir un nouveau chaton ? Pour qu'il s'adapte au mieux, accueillez-le dans le calme, soyez patient avec lui, respectez son territoire, faites-le vacciner contre le coryza, le typhus et la leucose et anticipez ses besoins de jeux, de nourriture ou de repos.

Que faire avec un nouveau chaton

Préparez-vous à accueillir un chaton à la maison 

Un chaton qui change de domicile a besoin d’un temps d’adaptation pour trouver ses marques. Votre rôle est de l’y aider pleinement en faisant preuve de calme, de patience et d’une connaissance prononcée de ses besoins.

Car un chaton mal reçu par sa nouvelle famille d’accueil risque de développer un stress susceptible de provoquer des troubles du comportement plus difficiles à corriger par la suite.

Appliquez les conseils de professionnels pour faciliter l’adoption d’un chaton 

Accueillir un nouveau chaton

  • Accueillez le chaton dans le calme

En arrivant chez vous, votre chaton découvre un nouvel environnement, de nouveaux bruits, de nouveaux compagnons. En outre, n’oubliez pas qu’il vient à peine de quitter sa mère et sa fratrie. Autant d’éléments susceptibles de le déstabiliser et de créer son premier stress. Pour lui permettre de se sentir à l’aise, faites preuve de calme et de tendresse, mais sans insistance. N’exigez pas de lui de grandes démonstrations d’affection lors des premiers jours ; respectez son temps d’adaptation. 

  • Soyez patient et compréhensif avec votre chaton

Votre chaton n’a pas encore achevé son éducation, et son comportement ne correspond pas d’emblée à ce que vous imaginiez. Sachez qu’un chat fait preuve d’une grande indépendance et ne manifeste jamais les comportements de soumission qu’on retrouve chez le chien par exemple. Dans tous les cas, faites preuve de patience : il faudra plusieurs semaines pour inculquer à votre chaton quelques notions essentielles de discipline. Montrez-vous persévérant et constant, mais sans jamais crier ni le brutaliser. Évitez les tentations, bloquez les placards « à bêtises », fermez les pièces « à risque »… Bref : mettez toutes les chances de son côté !

  • Respectez les territoires du chaton

Idéalement, votre chaton devrait disposer de quatre zones (ou « territoires ») bien distinctes pour assouvir ses besoins vitaux : un espace dédié à l’alimentation, un deuxième au sommeil, un troisième à l’élimination et un quatrième au jeu. Il importe de comprendre que ces « territoires » ne correspondent pas forcément à des pièces séparées (tout le monde ne dispose pas d’un manoir), mais doivent être à bonne distance les uns des autres… Sans quoi votre chaton risque de voir son comportement sérieusement perturbé.

  • N’oubliez pas les soins indispensables

Votre chaton doit être vacciné vers l’âge de deux mois, en priorité contre les maladies suivantes : coryza, typhus et leucose (en particulier si votre chaton est en contact avec d’autres chats). Il est tout aussi utile de le protéger contre la rage et la chlamydiose. Pensez également à la verfimugation, capitale pour renforcer son système immunitaire et éviter les dérangements intestinaux ; elle doit intervenir tous les mois jusqu’à l’âge de six mois, puis tous les six mois, de préférence à l’automne et au printemps. Enfin, n’oubliez pas de traiter votre chaton contre les puces afin de lui éviter les problèmes de démangeaisons, la transmission de certaines maladies et l’infestation par les vers. Cette recommandation est valable même si votre chaton vit en appartement et ne fréquente pas d’autres animaux.

  • Anticipez les besoins du chaton

N’attendez pas que votre chaton soit arrivé pour vous munir de tous les accessoires indispensables à son bien-être… Achetez-lui de l’herbe à chat (très utile pour qu’il puisse se purger), un griffoir (pour lui permettre de faire ses griffes), de nombreux jeux pour stimuler son activité (souris, jouets à grelots, balles, tunnels, etc.), un arbre à chat (véritable structure polyvalente lui permettant de se cacher, de griffer, d’escalader, de jouer), un bac à litière (simple ou couvert pour plus d’intimité), un panier (avec un coussin confortable), une boîte de transport (pour rendre visite au vétérinaire) et deux gamelles à fond large (l’une pour l’eau et l’autre pour la nourriture). 

  • Restez prudent

Votre chaton est curieux de tout, y compris des éléments qui représentent un danger potentiel pour lui. Pensez à mettre hors de sa portée les produits toxiques et à bien fermer les fenêtres pour prévenir tout risque de fuite ou de chute.

Pensez aux petits détails pour adopter un chaton dans les meilleures conditions

Pensez aux petites attentions qui font la différence… Renseignez-vous auprès de l’éleveur (ou de la famille dans laquelle il a vu le jour) pour connaître son régime alimentaire. Proposez-lui des repas proches de ce qu’il a connu jusque-là pour ne pas lui imposer un changement trop brutal. Dès son arrivée, mettez à sa disposition une gamelle d’eau et de nourriture.

Voir tous les conseils vétérinaires
Vetostore vous conseille
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.
x